medecineregenerative.com

médecine régénérative et cancer

 

Le nom de domaine medecineregenerative.com est à vendre. Faire une offre: enrictoraguilera@gmail.com

 

Qu'est-ce que le cancer ? Pourquoi le cancer survient-il? Comment éviter le cancer ? Comment vaincre et tuer le cancer ? Histoires de famille.


Qu'est-ce que le cancer ?
Le cancer est une croissance incontrôlée de cellules corporelles situées dans une certaine zone du corps. Il se développe sous forme de tumeur ou de masse et fait éclater les structures voisines qu'il comprime. A terme, il provoque la mort de la personne qui en souffre.
Pourquoi le cancer survient-il?
Le cancer est inscrit dans le génome humain et est l'une des deux manières naturelles de mourir dont dispose l'homme.
L'homme a deux manières naturelles de mourir : bonne ou mauvaise.
La BONNE forme consiste en une mort agréable, indolore, survenant dans un corps jeune qui n'a pas vieilli pendant toute sa longévité de « et ses jours seront de cent vingt ans », consistant en un arrêt cardiorespiratoire pendant son sommeil, sans avoir rien abîmé dans le corps.
La forme MAL consiste en une longue mort douloureuse, qui survient dans un corps âgé, consistant en un arrêt cardiorespiratoire après qu'une partie du corps humain est complètement endommagée.
L'homme a le libre arbitre. Vous pouvez choisir à tout moment le type de physiologie que vous souhaitez vivre. Le Bon ou le Mauvais. La physiologie de la vie ou la physiologie du cancer. Votre santé ou votre maladie dépend de votre décision. Le cancer est sans le savoir votre choix.

Bonne physiologie contre mauvaise physiologie.
Le corps humain a 2 physiologies, une bonne et une mauvaise. Le bon vient de votre génétique ADAMIQUE et le mauvais vient de votre génétique pré- ADAMIQUE. Le cancer est une mauvaise génétique pré-ADAMIQUE. La santé est bonne génétique ADAMIQUE.

Génétique pré-ADAMIQUE
Il y a des milliers d'années, des extraterrestres reptiliens sont venus sur Terre pour chercher de l'or. Ils ont créé un homme mineur, l'humain pré-ADANIC "LULU". Il avait une génétique spécialisée pour le travail musculaire. Il était esclave de sa génétique et esclave des Anunnaki. Il savait seulement travailler sans arrêt. Il travaillait « à la pelle et à la pioche » d'un soleil à l'autre et prenait plaisir à travailler. 

 

 

Son cerveau sécrétait des bêta-endorphines à chaque coup de pelle et de pioche. Il a perdu son temps sans rien apprendre sur cet Univers. Je n'ai pas grandi spirituellement dans l'Univers d'AMOUR.

Rajeunissement de type médecine régénérative.
Le lulu travaillait sans arrêt, du lever au coucher du soleil. Au cours de sa journée de travail, ses cellules musculaires subissaient une usure physique énorme. Beaucoup sont morts d'un choc thermique ou d'un choc traumatique. A la fin de la journée de travail, le lulu avait tué des millions de cellules musculaires et de toutes sortes. Pour résoudre le problème de l'usure cellulaire due à un travail musculaire intense, les lulus ont été créés avec un système de "médecine régénérative de type RAJEUNISSEMENT".
La façon dont le corps se régénère et se répare décrit le type de médecine régénérative brevetée qu'il utilise. Le lulu avait un type de médecine régénérative qui permettait un rajeunissement total.
La médecine régénérative de type rajeunissement fonctionne par thérapie cellulaire à base de cellules souches sans limitation des télomères et du métabolisme anaérobie cancéreux.

La thérapie cellulaire remplace les cellules mortes par de nouvelles. Les nouvelles proviennent de cellules qui se divisent en deux et donnent naissance à de nouvelles cellules. Toutes les cellules du lulus étaient des cellules « souches », capables de se diviser et de créer de nouvelles cellules. Ils n'avaient aucune restriction de télomères. Ils pourraient se diviser autant de fois que nécessaire pour régénérer et réparer n'importe quel tissu. La nuit, pendant que le lulu dormait, toutes ses cellules se divisaient, comme un énorme cancer, et le corps endommagé se réparait complètement. Le lendemain matin, son corps était complètement réparé, totalement rajeuni, comme neuf. Les cellules qui la nuit s'étaient comportées comme des cellules souches créatrices de vie, le matin se comportaient comme des cellules "filles", des cellules somatiques spécialisées dans le tissu où elles résidaient. Le lulu est resté éternellement jeune et prêt à travailler à pleine capacité.
La physiologie du lulu, basée sur un travail musculaire intense, reposait sur la glycolyse, une décomposition enzymatique de l'hesoxa glucose sans la présence d'oxygène. Dans la nature il y a 3 hesoxas. Hesoxa glucose issu de la viande et des légumes, hesoxa fructose issu des fruits et hesoxa galactose issu du lait. Ils sont chimiquement identiques (6 atomes de carbone) mais diffèrent par leur orientation spatiale.
Le métabolisme des cellules lulu ne pouvait décomposer que le glucose hesoxa des légumes et de la viande, mais ne pouvait pas décomposer le fructose hexose et le galactose hesoxa car il manquait les enzymes nécessaires pour initier la fructolyse et la galactolyse. Ils ne pouvaient pas digérer les fruits ou le lait, mais ce n'était pas nécessaire car ils étaient nourris non pas de fruits ou de lait mais d'un régime spécialement conçu pour eux, le régime Anunnaki, à base de légumes à feuilles vertes. Les fruits et le lait n'avaient pas encore atteint la Terre.
La glycolyse s'est produite dans le cytoplasme de la cellule lulu. La glycolyse anaérobie est rapide et produit beaucoup d'énergie sous forme d'adénosine triphosphate (ATP), le carburant de la cellule. Elle était régie par l'oncogène.

 



L'oncogène régnait sur la cellule lulu. Il code pour l'enzyme pyruvate kinase M2-PK qui stimule fortement la glycolyse pour produire de l'ATP et du lactate. M2-PK se trouve de manière caractéristique dans toutes les cellules cancéreuses (anaérobies). Le lactate est à nouveau reconverti en glucose et celui-ci est à nouveau décomposé à grande vitesse (cycle de Cori). La production d'énergie ATP était suffisamment abondante pour supporter le travail musculaire intense du lulu. La nuit, il stimulait la protéine GPR 55 responsable de la plasie cellulaire (formation de tissus). Les cellules souches se sont divisées autant de fois que nécessaire pour réparer complètement les tissus du lulu endommagés dans leur travail musculaire. Le lulu s'est réveillé complètement rajeuni. En bref, les cellules lulu étaient toutes cancéreuses (toutes pouvaient se diviser), qui fonctionnaient avec le métabolisme anaérobie typique du cancer basé sur M2-PK activé en permanence par une protéine GPR 55 activée en permanence et libre.
Les lulus avaient tous un cancer. Le cancer était son métabolisme physiologique. Le métabolisme du cancer leur a permis de se réparer et de se régénérer du jour au lendemain. Peu importait combien de millions de cellules étaient mortes dans le travail physique quotidien car la nuit, pendant qu'elles dormaient, elles reconstituaient toutes les cellules mortes avec de nouvelles cellules. Chaque jour, ils travaillaient, pioche et pelle, nus sous le soleil, de soleil en soleil, et ils étaient heureux grâce à l'action de la bêta-endorphine de la proopiomélanocortine, selon un rythme circadien. Mais- il y a toujours un mais- Les lulus ont toujours été jeunes et aptes au travail physique. Ils ne sont pas morts vieux mais ils sont aussi morts. Ils sont morts rajeunis.

Bien que les lulus se régénèrent complètement chaque jour, leurs neurones ne pouvaient pas être remplacés par de nouveaux. Les neurones sont des cellules qui peuvent mesurer plus de 1 mètre. Ils sont des millions de fois plus gros qu'une cellule souche. Les cellules du lulu pouvaient se diviser à l'infini mais elles ne pouvaient donner naissance à des cellules des millions de fois plus grosses qu'elles-mêmes. Les neurones n'ont pas été échangés. Pour prévenir le vieillissement des neurones, les lulus ont été nourris avec le régime Anunnaki, un ensemble de légumes à base d'acide folique. L'acide folique n'est pas un chélateur de métaux, donc des légumes ou des légumes à feuilles vertes ont été cultivés en culture hydroponique, pour les empêcher de contenir des métaux du sol. Les métaux endommagent les cellules et les vieillissent. Mais même ainsi, les neurones ont vieilli à cause des radicaux libres générés lors du travail physique intense du lulus. Et les neurones ont vieilli lentement.
Lorsque les neurones n'étaient plus bons pour l'exploitation minière, le lulus s'est autodétruit par auto-immunité. Les cellules de mémoire immunitaire reconnaissaient les neurones épuisés et ordonnaient leur destruction. Une attaque auto-immune contre les neurones s'est développée et le lulu est mort en peu de temps de la sclérose latérale amyotrophique (SLA). De plus, aujourd'hui, les humains qui choisissent de vivre avec le métabolisme anaérobie du lulu courent le risque de vieillir prématurément leur système nerveux périphérique et de subir une attaque autodestructrice de leur système immunitaire. La SLA est fréquente chez les athlètes.

Type de force musculaire Vitamine D ACTIVÉE (calcitriol)
Lulu avait beaucoup de force musculaire grâce à un métabolisme anaérobie rapide et à un amplificateur de puissance, un métabolite de la vitamine D activé lors d'exercices intenses sous la lumière ultraviolette, et aux nombreux récepteurs du corps pour ce métabolite 1,25(OH ) 2 cholécalciférol (calcitriol) . Cependant, il avait peu de récepteurs corporels pour la vitamine D. Le jour, travaillant nu au soleil, il avait beaucoup de force, mais le soir il la perdait, au point que dans le noir il pouvait à peine bouger. Personne ne pouvait s'échapper de l'enceinte minière.

cycle circadien.
La physiologie du lulu était une physiologie de travail musculaire intense. Le rythme physiologique du travail musculaire était dirigé par l'hypothalamus du cerveau.


Les heures de travail à la mine étaient du dimanche au dimanche. C'était un cycle répétitif, tous les jours de l'année dans un cycle circadien de 8 heures du matin à 8 heures de l'après-midi avec des arrêts intermittents pour manger pendant les heures d'ensoleillement maximum parce que, lorsque le Soleil était à son zénith, la surface corporelle du lulu exposée au Soleil était la plus faible. Les pics de cortisol (automatiques) coïncidaient avec les heures de travail intense. Ses descentes coïncidaient avec les repas.



Sa température, sa tension artérielle, sa production d'hormones et finalement sa force variaient automatiquement, seconde par seconde, en fonction de l'inclinaison et de l'intensité de la lumière ultraviolette du soleil sur sa peau. J'ai juste eu à creuser et à hacher. Leurs performances musculaires ont été optimisées en fonction de la lumière. C'était le parfait mineur. Plus il creusait, plus il sécrétait de morphine cérébrale et plus il éprouvait de plaisir.

Ils avaient un système de récompense basé sur les endorphines que leur cerveau produisait directement proportionnelles à leur effort physique en travail musculaire. Plus l'effort est important, plus la récompense sous forme d'endorphines est grande. Ce mécanisme de récompense, bien que résiduel, persiste encore dans le corps humain ADAMIQUE, et certains sportifs l'exploitent pour obtenir du plaisir pendant l'effort.
La force musculaire exubérante des Lulus était due au fait que leurs cellules avaient beaucoup d'énergie sous forme d'ATP. Ils ont obtenu l'énergie du glucose grâce à sa fermentation anaérobie (sans oxygène) dans la masse musculaire. Les cellules des humains pré-ADAMIQUE fonctionnaient avec un métabolisme anaérobie. Ils n'avaient pas de métabolisme aérobie, les mitochondries (cellule aérobie) n'étaient pas encore arrivées sur Terre. Le glucose était le carburant de base et a été converti par glycolyse en pyruvate. Le pyruvate a continué à se dégrader par fermentation lactique (sans présence d'oxygène) en lactate, tout en produisant de l'énergie sous forme de molécules d'adénosine tri-phosphate (ATP). Le métabolisme anaérobie produit une grande quantité d'énergie par unité de temps. Lulus pouvait travailler intensément pendant de nombreuses heures, en particulier au soleil. Lulus pouvait amplifier sa force musculaire lorsqu'il activait sa vitamine D. En travaillant intensément nu au soleil, la vitamine D était activée en vitamine 1,25(OH)2 cholécalciférol. Le lulu possédait de nombreux récepteurs pour ce métabolite de la vitamine D. Le résultat fut une explosion de force musculaire. Cependant, ils possédaient peu de récepteurs à la vitamine D2 et lorsque le Soleil se couchait ils perdaient leurs forces au point de rester quasiment immobiles au sol. Sans bouger à peine. Ils ne pouvaient s'échapper que dans les rêves


En raison de leur travail physique intense, les mineurs de Lulus ont subi une usure énorme. Chaque jour, ils ont perdu des millions de cellules musculaires et d'autres types, qui sont mortes de chocs thermiques et de chocs traumatiques. Pour reconstituer les cellules mortes pendant la journée de travail, les cellules doublaient rapidement la nuit. Le génome de lulus incorporait un oncogène codant pour l'enzyme M2-Pyruvate Tumor Kinase (M2-PK-T). Cette enzyme a accéléré la glycolyse du glucose dans le cytosol de toutes les cellules. Il active le métabolisme anaérobie pour produire de l'énergie pour nourrir les nouvelles cellules qui se forment lors de la réparation tissulaire, par son action sur une protéine libre, le GPR-55, responsable de la plasie cellulaire.
Le métabolisme anaérobie était nécessaire pour une plasie cellulaire intense entièrement réparatrice. Le métabolisme cancéreux et le cancer lui-même étaient nécessaires dans le lulus. Le cancer contrôlé afin qu'il ne provoque pas de tumeur a été arrêté avec le régime Anunnaki. Les lulus ont été nourris avec un régime anticancéreux. Les graines essentielles de pastèque dans l'alimentation du lulu ont fourni l'amygdaline qui a ralenti la protéine GPR-55 et le cancer n'est pas devenu incontrôlable. Le 1,25 (OH) 2 cholécalciférol a ralenti la protéine GPR-55 pendant la journée de travail. La mélatonine qui est sécrétée la nuit en quantité directement proportionnelle au travail effectué pendant la journée ralentit et contrôle la protéine GPR-55 pendant la nuit. Les lulus partent le matin pour la mine avec une pastèque sous le bras, leur cantine biologique de sérum glucosalin chimiothérapeutique. Personne n'est mort du cancer s'il avait travaillé dur sous le soleil en mangeant, en buvant et en se lavant les mains avec de la pastèque.

Le cycle circadien subit un phénomène d'entraînement dans lequel le rythme circadien,
même s'il est momentanément perturbé par un changement de lieu du sujet, vers un autre fuseau horaire, même dans une pièce fermée à clé dans le noir, le rythme se réaccorde automatiquement en fonction de l'endroit où se trouve l'homme. La marge de chalut est de 23,5 heures (jour de la Terre). à 24h65. (jour de Mars). Merci de faire glisser le lulu, et aussi l'homme moderne, pourrait être synchronisé pour le travail à la fois sur Mars et sur Terre.
Génétique adamique
Un temps plus tard vinrent les véritables propriétaires de la planète. Les extraterrestres ELOHIM sont DONATEURS et RECEVEURS, ce sont des hermaphrodites, ils sont justes, pas méchants.
Ils ont décidé de mettre fin à l'agenda égoïste des Anunnaki. Ils ont décidé de chasser les squatters et de libérer les lulus.
Les hélohim avaient d'autres plans pour les lulus. Ils voulaient que les hommes nouveaux soient libres, qu'ils puissent observer, connaître, penser, comprendre et apprendre à aimer. Ils ont décidé de combiner la génétique RECEVOIR du lulus avec la génétique de cet UNIVERS DONNER/RECEVOIR, et ont envoyé un ADAM sur Terre.
L'ADAM était un acide nucléique désoxyribo accéléré, de la génétique DONNER/RECEVOIR. ADAM avait 2 fonctions : d'abord prendre possession de la Terre. Deuxièmement, s'hybrider avec les lulus pour transmettre leur génétique libératrice. Après hybridation, les descendants de l'ADÁN avaient deux génétiques : La génétique du lulus + la génétique de l'ADÁN.

Médecine régénérative DEDEN type ANTIVIEILLISSEMENT.


ADAM était un homme juste de l'Univers de l'AMOUR (DONNER + RECEVOIR).
Cet univers est DONNER et RECEVOIR. C'est blanc et c'est noir, c'est positif et c'est négatif, c'est 0 et c'est 1, c'est mâle et c'est femelle, c'est antagoniste mais complémentaire, son symbole est , et sa loi est AMOUR.
Dans l'univers de l'amour, il n'y a pas de souffrance. CHERCHE À GRANDIR SPIRITUELLEMENT. Le travail est fait par soi pour soi. Vous ne travaillez pas pour enrichir quelqu'un d'autre. Il n'y a pas d'égoïsme, tout est DONNÉ et tout est REÇU. Ce qui est DONNÉ est reçu mais pas échangé.
La médecine régénérative  ANTIVIEILLISSEMENT d'ADAM fonctionne par thérapie cellulaire à base de cellules souches avec limitation des télomères et métabolisme aérobie.
La thérapie cellulaire anti-âge remplace les cellules mortes par de nouvelles. Les nouvelles proviennent de cellules qui se divisent en deux et donnent naissance à de nouvelles cellules. Toutes les cellules de l'ADAM n'étaient pas des cellules « souches » capables de se diviser. Seules quelques cellules de l'ADAM pourraient se scinder en deux et créer de nouvelles cellules. Ils avaient également des restrictions de télomères, ils ne pouvaient pas se diviser indéfiniment mais ils avaient des divisions cellulaires limitées à 60 (Hayflick Index). Ils contenaient une chaîne de 60 télomères. Les télomères sont des ADN répétitifs qui déclenchent les chromosomes. Ils agissent comme des compteurs de division cellulaire. Chaque fois qu'une cellule souche se divise, un télomère est perdu. Les divisions cellulaires permises aux cellules ADAM étaient suffisantes pour remplacer les cellules mortes de mort naturelle (apoptose ou suicide cellulaire). L'ADAM était protégé contre le vieillissement mais ses divisions cellulaires limitées autorisées ne servaient pas à rajeunir comme le lulus mais seulement à ne pas vieillir.
ADAM avait deux types de cellules, les cellules mères et les cellules filles.



La mère ne pouvait être mère que toute sa vie mais elles ne pouvaient pas être filles. Leur travail consistait uniquement à reconstituer les cellules mortes, mais à ne jouer aucun rôle dans les tissus spécialisés. Ils ne pouvaient pas être somatiques spécialisés dans les tissus. Elles n'étaient que des mères. Les filles étaient encore des copies exactes de la mère, elles avaient aussi 60 télomères mais elles étaient bloquées et ne pouvaient pas se diviser pour donner naissance à de nouvelles cellules filles. Les filles devaient être filles toute leur vie (somatique spécialisée) et ne pouvaient pas devenir des cellules souches.

"et ses jours seront de cent vingt ans."
Différents types de cellules ont des longévités cellulaires différentes. Par exemple : les globules rouges vivent entre 100 et 20 jours, d'autres cellules plus nobles vivent entre 100 et 20 ans, comme les neurones nobles, ou les cellules immunitaires mémoires et le spermatozoïde et l'ovule qui se rejoignent en un zygote. Entre 100 et 20 jours/toujours remplaçable et 100 et 20 ans/jamais remplaçable, il y a en moyenne environ 1 remplacement tous les 10 ans, avec un total de 12 remplacements dans une longévité de 100 et 20 ans. La longévité naturelle programmée d'une cellule fille est de 10 ans. Tous les 10 ans, nous sortons un nouveau corps. Mais - il y a toujours un mais - seulement si nous n'avons pas gaspillé de cellules.
Les divisions cellulaires des cellules souches sont UNIQUEMENT AUTORISÉES POUR LE REMPLACEMENT PHYSIOLOGIQUE DES CELLULES, pour rester jeune et fort pendant la longévité humaine de cent vingt ans, mais ne sont pas autorisées à réparer les dommages cellulaires dus à une négligence ou à un accident.
La mort naturelle d'une cellule fille est le suicide cellulaire (apoptose), à ​​la fin de sa vie utile. Les cellules qui se suicident sont remplacées par de nouvelles cellules qui proviennent et appartiennent à la prochaine décennie adjacente. De cette façon, le corps se renouvelle complètement tous les 10 ans. Chaque décennie, nous publions un nouveau corps.
La mort VIOLENTE d'une cellule, soit par homicide cellulaire, soit par destruction cellulaire, est une nécrose cellulaire. Les cellules mortes prématurément, avant d'épuiser leur durée de vie programmée, ne sont pas remplacées mais remplacées. C'est-à-dire que de nouvelles cellules sont empruntées à des divisions cellulaires réservées pour les décennies à venir. Les dommages cellulaires (mort cellulaire violente) sont rapidement réparés avec de nouvelles cellules qui étaient réservées aux générations futures. Les dégâts sont vite réparés mais la facture vient de l'époque postérieure à laquelle les divisions cellulaires ont été empruntées. L'inconvénient est que les cellules empruntées seront dépensées en dehors de leur décennie pertinente et lorsque la personne atteindra un âge avancé, elle aura moins de cellules qu'il n'en faut pour vivre jeune et en bonne santé. Le prix est la vieillesse, le vieillissement.
Un exemple : les ex-fumeurs, en fumant, tuent de nombreuses cellules dans les poumons. Les cellules mortes sont remplacées par de nouvelles cellules empruntées aux générations futures. Les lésions pulmonaires sont réparées le jour même. Pour le corps humain, cependant, la facture des réparations se situe dans le futur, de sorte que les ex-fumeurs subiront tôt ou tard un certain degré d'insuffisance respiratoire en vieillissant.

Métabolisme de type aérobie ADAM
La cellule d'ADAM était binaire, elle avait deux noyaux, l'un qui régissait le métabolisme anaérobie lulu et l'autre qui régissait le métabolisme aérobie d'ADAMIQUE, et deux cytoplasmes, l'un pour l'anaérobie et l'autre pour l'aérobie.
Le lulu fonctionnait avec un métabolisme anaérobie (cancéreux) rapide accéléré par l'enzyme M2-PK, régie par l'oncogène lulu. Le glucose a été rapidement décomposé en pyruvate et a produit une énergie abondante sous la forme d'adénosine triphosphate (ATP).
L'ADAM a travaillé avec 2 sections métaboliques différentes. Une première section de métabolisme anaérobie (lulu) ralentie par l'action de l'enzyme M1-PK régie par le gène suppresseur de tumeur ADAMIQUE, et une deuxième section aérobie super lente également régie par le gène suppresseur de tumeur. Le pyruvate a été décomposé dans une boucle métabolique (cycle de Krebs) 200 fois plus lente que la boucle anaérobie du lulus.
Après hybridation, le métabolisme chez les hommes ADAMIQUES était régi par le gène suppresseur de tumeur. L'oncogène a été relégué au second plan. Il n'était autorisé à fonctionner qu'en de rares occasions. Lorsque l'énergie était nécessaire en abondance dans les compétitions et pour réparer de grandes surfaces de tissus endommagées lors d'accidents. Le métabolisme normal était si lent qu'il était inutile de creuser avec une pioche et une pelle. à ciel ouvert, de soleil en soleil.

Le métabolisme humain actuel est binaire.
Il a une cellule binaire, une cellule à deux noyaux et deux cytoplasmes. Une cellule est grande et contient un noyau avec de l'ADN de lulu. L'autre cellule est petite et est intégrée dans la plus grande cellule. La petite cellule a un noyau avec de l'ADN mitochondrial d'ADAM. Le métabolisme se développe en 2 temps et en deux sections différentes. La première section est une section anaérobie (celle du lulus) mais elle n'est plus gouvernée par l'enzyme tumorale M2-PK de l'oncogène mais par la M1-PK codée par le gène suppresseur de tumeur ADÁN. Il se produit dans le cytosol de la grande cellule et décompose le glucose sans oxygène en adénosine triphosphate (ATP) et en pyruvate. La deuxième jambe du métabolisme humain est celle de l'ADAM, il décompose le pyruvate dans la petite cellule en présence d'oxygène (jambe aérobie) en adénosine triphosphate (ATP), l'énergie finale utilisée par la cellule.
Avec le nouveau métabolisme humain, les ADAMIQUES ont cessé d'être utiles en tant que mineurs. Mais ils étaient utiles pour observer, connaître, comprendre, contrôler et réfléchir à ce qui pouvait être appris sans pioche ni pelle à la main.
La physiologie d'ADAM, basée sur le travail musculaire juste pour la croissance spirituelle, et non pour travailler pour autrui, l'a empêché d'un travail musculaire intense, excessif et démesuré.


Le gène suppresseur de tumeur régnait sur la cellule ADAM. Il code pour l'enzyme pyruvate kinase M1-PK qui stimule la glycolyse moins intensément que M2-PK, avec l'intention de produire moins d'ATP et de lactate. M1-PK se trouve de manière caractéristique dans toutes les cellules aérobies (non cancéreuses). Priruvate a été détourné du cycle de Cori et canalisé vers le cycle de Krebs. Le cycle de Krebs s'est poursuivi dans la phosphorylation oxydative qui a produit 200 fois moins d'ATP que la glycolyse anaérobie initiale.
La protéine GPR 55, qui chez lulus était ancrée dans la membrane cellulaire externe et agissait librement, était encapsulée dans un récepteur cannabinoïde de type CB3. Le récepteur est une prison pour la protéine GPR-55. Le récepteur est activé en permanence par l'action de l'anandamide (cannabidiol cérébral naturel). Le récepteur CB3 activé inhibe la protéine GPR55. Ce n'est qu'à certaines occasions que la protéine est libérée pour remplacer les cellules suicidaires et réparer les tissus soudainement endommagés, mais pas pour tout rajeunir complètement comme dans le lulus. Il est simplement autorisé à régénérer les tissus lésés. -Par exemple, après une brûlure cutanée étendue, l'oncogène prend le relais et code pour la M2-PK cancéreuse qui stimule la voie glycolytique anaérobie cancéreuse, et pour la PGR 55. La réparation tissulaire est beaucoup plus rapide qu'avec la M1-PK lente. Également dans les hémorragies importantes, la protéine GPR 55 et M2-PK sont activées.-

Force musculaire de type vitamine D inactive.
ADÁN possédait peu de récepteurs au calcitriol (vitamine D activée par un travail musculaire intense). Il n'était pas aussi fort que le lulu, mais il avait plus de récepteurs de vitamine D inactifs dans son corps, donc à la tombée de la nuit, il n'a pas perdu de force musculaire ni ne s'est immobilisé. Après s'être hybridés avec les lulus, les nouveaux hommes n'étaient plus utiles comme mineurs de Soleil en Soleil mais pouvaient se déplacer de nuit comme de jour.

cycle circadien.

Le cycle circadien du lulu est toujours présent dans l'ADAMIQUE. Elle est moins évidente car elle se limite à « vivre le jour sans trop se fatiguer et dormir la nuit ».

Fonction cellulaire normale
La physiologie humaine nécessite un pH neutre ou légèrement alcalin constant de 7,3. Le cancer aime un pH acide. Lorsque le pH baisse, la probabilité de malignité cellulaire augmente.
Le mode de vie physiologique d'une cellule ADAMIQUE commence lorsque l'anandamide se lie à son récepteur de type CB3 (cannabinoïde 3) à pH 7,3.
L'anandamide est la substance reine du métabolisme. Toutes les cellules en produisent et possèdent toutes des récepteurs. La biologie de toute cellule est activée à 100 % lorsque l'anandamide qu'elle produit se lie à son récepteur CB3. Cela se produit avec un pH neutre entre l'anandamide et le récepteur, 7,3


Formation d'un cancer chez un homme ADAMIQUE
Lorsque le pH diminue (il devient acide), la capacité de l'anandamide à se lier au récepteur CB3 diminue, puis la cellule ne fonctionne pas bien. Il existe des cellules spécialisées capables de régénérer le pH avec des ions calcium alcalins lorsqu'il descend en dessous de 7,3. Pendant que vous êtes jeune, vous avez de nombreuses cellules réparatrices du pH, mais si vous les faites travailler trop dur, elles s'usent avant l'heure. --Par exemple, manger des aliments acides (cuits) tous les jours--. Dans la vieillesse, ils peuvent être rares et le pH peut rester acide pendant longtemps. La vieillesse est l'étape de la vie au cours de laquelle il est plus difficile de maintenir un pH neutre et où le cancer se développe le plus.



La protéine GPR55 est responsable de la plasie cellulaire (formation de nouveaux tissus par division des cellules souches). Il est encapsulé (prisonnier-emprisonné) au sein du récepteur CB3, et inhibé en permanence par l'anandamide qui se lie en permanence au récepteur CB3. Il n'est activé (libéré) que lorsque la plasie cellulaire est nécessaire. Si l'anandamide ne peut pas se lier au récepteur CB3 en raison d'un pH acide prolongé, la protéine GPR55 est désinhibée (libérée), le gène suppresseur de tumeur est inhibé et l'oncogène est libéré. Et la bonne cellule (aérobie) libère ses télomères et devient mauvaise (cellule souche lulu, anaérobie sans restriction des télomères).

Comment éviter le cancer ?
En 1931, le prix Nobel de physiologie et médecine a été décerné à M. Otto Heinrich Warbur qui a postulé plus tard que le cancer est dû à un régime alimentaire et à un mode de vie non physiologiques. L'essentiel pour éviter l'apparition d'un cancer est le comportement et l'alimentation physiologique. Le comportement physiologique est de vivre avec la génétique ADAM et d'oublier la génétique lulu. L'alimentation physiologique est ce qui nourrit, soigne et ne vieillit pas. L'alimentation physiologique, c'est manger des fruits, du lait et du miel et oublier la nourriture et les ustensiles de cuisine Anunnaki pour tuer le peu de nourriture et de vitamines qu'ils contiennent. Le cancer se cache derrière les casseroles, les poêles, les poêles, les cuisinières, les fours, les grils et les micro-ondes.
comportement physiologique.
Chez les personnes pré-ADAMIQUES, le comportement physiologique était de creuser et de creuser avec une pioche nue et une pelle sous le Soleil, de Soleil en Soleil. L'oncogène régissait l'ensemble du métabolisme anaérobie, avec M2-PK et la protéine GPR 55. OH)2 le cholécalciférol a inhibé la protéine GPR 55 et le cancer s'est arrêté. À l'heure du déjeuner, ils se sont rafraîchis avec de la pastèque. Les graines de pastèque contenant de l'amygdaline ont arrêté la formation de cancer. Personne qui travaillait n'a généré de cancer sous le soleil.
Après hybridation, le comportement physiologique du lulu est devenu un comportement ANTI-PHYSIOLOGIQUE. L'oncogène a été détrôné et le gène suppresseur de tumeur ADAMIQUE est venu gouverner la physiologie humaine. L'oncogène est passé au second plan et ne se réveille qu'en de rares occasions d'urgence tissulaire ou métabolique, pour réparer des blessures étendues (grosses brûlures, grosses hémorragies, etc.) ou pour générer beaucoup d'ATP rapidement et abondamment dans une compétition sportive (Rugby, foodball, vélo, etc.)

La physiologie cancéreuse qui dans le lulus était physiologique dans l'ADAMIQUE est devenue NON physiologique parce que le cancer avait été interdit.
Frapper souvent à la porte de l'oncogène peut le réveiller et le révéler complètement. L'activité physique intense exigée par le sport amène le sportif à recourir à une physiologie anaérobie gouvernée par l'oncogène. L'oncogène activé produit M2-PK pour accélérer la glycolyse et produire plus d'ATP. La glycolyse extrême produit de l'acide lactique en abondance. L'acide lactique est acide. L'acide abaisse le pH. L'acide lactique est toxique, diminue les performances et provoque des douleurs et de la fatigue. Il produit également des "lacets douloureux" gratuits pour rappeler que "c'est bien de courir, mais il vaut mieux ne pas courir autant". Le pH acide empêche la liaison de l'anandamide à son récepteur CB3. L'incapacité de l'anandamide à se lier à son récepteur CB3 provoque la libération de la protéine GPR 55. La protéine GPR initie la plasie cellulaire. La plasie cellulaire non contrôlée est à l'origine des cellules cancéreuses.

Alimentation physiologique dans les lulus
Le régime physiologique des pré-ADANICS était le régime Anunnaki. Un ensemble de légumes d'acide folique.
Légumes à feuilles vertes


Avant l'arrivée des Anunnaki et des Elohim sur Terre il y avait des arbres tanniques, des arbres sans fruit. Les arbres tanniques utilisent l'acide tannique comme chélateur des métaux lourds dans le sol, qui les capture et forme des tanins, des composés qui emprisonnent les métaux lourds dans les fibres ligneuses des troncs. Ses feuilles ne peuvent être digérées que par des estomacs puissants comme celui des lézards (oiseaux) et des reptiles.Des millions d'années plus tard, avec les reptiliens Anunnaki, certains légumes à acide folique sont arrivés dans le "FERTIL GROWING KIT". Légumes à feuilles vertes laitue, oignon, ail, chou, céleri, épinard, blette, artichaut, carthame, etc. C'est le régime alimentaire spécifique des lulus qui, avec leur métabolisme anaérobie et la vitamine D activée dans les reins par la chaleur d'un exercice intense sous le soleil, leur a fourni suffisamment d'énergie à partir du glucose. Après la consommation de légumes foliques, une absorption intestinale rapide du glucose s'est produite, ce qui a provoqué une hyperglycémie post-prandiale rapide qui s'est maintenue pendant environ 2 heures. Le glucose atteignit rapidement tous les organes du lulu et ceux-ci purent continuer à travailler sans délai. Les plantes avaient diverses fonctions. Les concombres étaient fébrifuges, ils réduisaient la température, très utiles pour que les chaperons musculaires (protéines de choc thermique qui soutiennent le prion cellulaire) ne se décomposent pas lorsque le mineur surchauffe en travaillant dans la mine sous le soleil.
Les légumes à feuilles vertes, comme le chou, les blettes, les épinards, fournissaient de la vitamine K1. K1 est impliqué dans la synthèse hépatique des facteurs de coagulation sanguine. Sans vitamine K1, les mineurs saignaient à mort en quelques jours au moindre contact ou éternuement ou simplement au moment de leurs menstruations car tous les mineurs étaient des femmes mais pas efféminées. La vitamine K1 n'avait pas, et n'a pas encore, la capacité de nettoyer l'excès de cholestérol déposé dans les artères. Les lulus ne mangeaient pas de graisses animales et le cholestérol qu'elles produisaient, bien qu'étant constant, le consommait entièrement en travail musculaire. La vitamine K1 n'a pas nettoyé les artères car le lulus n'encrassait pas les artères. Ils n'avaient pas d'athérosclérose.
La pastèque fournissait de l'eau glucosée et de la citrulline qui généraient de l'oxyde nitrique, le vasodilatateur naturel du corps humain. Avec la pastèque, le sang arrivait à torrents dans la masse musculaire. Les graines de pastèque contenaient de l'amygdaline, un anticancéreux pour que le cancer ne devienne pas incontrôlable pendant que le lulu était utile dans la mine. S'il s'échappait, hors de la mine sans pastèque, il mourrait d'un cancer.
L'acide folique n'est pas un chélateur. Il ne retient pas les métaux lourds que les plantes absorbent par leurs racines depuis le sol. Ses feuilles contiennent des vitamines et des protéines et du glucose mais aussi des métaux lourds. Ils ne servent pas de nourriture (ni de médicaments anti-anaérobies ou anti-âge). Ils ne servent qu'à l'entretien (ils vous vieillissent, ils ne soignent rien mais ils vous maintiennent en vie).
Les lulus n'avaient pas le problème du vieillissement généralisé causé par les métaux lourds car leur médecine régénérative était de type « rajeunissement » pour le cancer. Cependant, s'ils pouvaient subir un vieillissement localisé sur le système nerveux. Les légumes étaient cultivés en hydroponie, dans des jardins suspendus, pour éviter les métaux qui endommageraient les neurones irremplaçables du lulus.

Comment sont morts ceux qui se sont échappés de la zone minière ?
Les lulus possédaient plusieurs "trous métaboliques", des défauts du métabolisme consistant en ce qu'ils ne pouvaient produire par eux-mêmes quelque composé nécessaire à leur métabolisme. Si un certain composé manquait, le métabolisme s'arrêtait à un certain point. Les composés que leur métabolisme ne pouvait pas fabriquer étaient apportés dans l'alimentation des Anunnaki, sous forme de "vitamines" (car elles étaient vitales). C'est le cas des vitamines A, B, C, D, K1 et de l'acide oléique.
Ceux qui se sont échappés sont morts en quelques jours d'une carence totale en vitamines.
Les feuilles vertes des légumes foliques soutiennent (contiennent et nourrissent) une bactérie qui produit de la vitamine K1, vitale pour la coagulation du sang. Sans manger de feuilles vertes foliques, ils sont morts en peu de temps, saignés à mort dans des hémorragies spontanées ou accidentelles.
Ils ne pouvaient pas manger d'œufs (de reptiles, d'amphibiens et d'oiseaux) car les œufs contiennent de l'avidine, une glycoprotéine qui détruit la vitamine B8. Sans vitamine B8 vous perdez vos forces et tombez au sol...
Ils ne pouvaient pas manger de poisson, de crustacés ou de mollusques car ils contiennent de la thiaminase, une enzyme qui détruit la thiamine (vit.B1). Sans vitamine B1 ils ont perdu leurs forces et sont tombés au sol...
Ils ne pouvaient pas manger de viande animale car le lulu produisait de l'haptocorrine salivaire et gastrique qui bloquait l'absorption intestinale de la vitamine B12. sans vit. B12 les lulus se sont démyélinisés, ont perdu leurs forces et sont tombés au sol...
Les lulus étaient une espèce stérile, incapable de se reproduire car leur chromosome sexuel "Y" avait été retiré. C'était une espèce déclarée éteinte.

RÉGIME EDEN
Le régime physiologique d'ADAM était le régime EDEN :
Fruits d'un ensemble de légumes d'acide phytique. Les arbres fruitiers d'EDEN.
Avec ADAM sont arrivés, dans son kit de survie, des fruits, du lait et du miel sur la planète. Et il a pu se passer du régime Anunnaki de légumes foliques.
EDEN était une terre où coulaient le lait et le miel. Le lait était fourni par les ruminants qui arrivaient avec 4 estomacs et sabots fendus et fendus en même temps. Les ruminants se nourrissaient des herbes qui poussaient sous les arbres fruitiers. Ils ont gardé les vignes exemptes de ronces, de chardons et de mauvaises herbes. Le miel était fourni par les abeilles pollinisant les arbres fruitiers et autres fleurs. Les arbres fruitiers d'EDEN poussent de telle manière que leurs branches sont toujours près du sol, prêtes pour les mains de l'homme. Vous n'avez pas à faire d'efforts anaérobies ni à recourir à l'enzyme M2-PK pour cueillir les fruits que l'arbre phytique vous offre. Vous n'avez qu'à tendre le bras et ramasser les fruits. La vie à la vigne est détendue et agréable. Dans la vigne, le temps de la vie peut être utilisé pour apprendre comment fonctionne l'UNIVERS d'AMOUR.
Lulus n'avait que la voie anaérobie de la glycolyse. Avec ADÁN sont apparues deux nouvelles voies métaboliques : la fructolyse et la galactolyse. La fructolyse lui a permis d'obtenir de l'ATP en décomposant le fructose hesoxa contenu dans les fruits. La galactolyse lui a permis d'obtenir de l'énergie en décomposant l'hesoxa galactose dans le lait. Tous deux régis par le gène suppresseur de tumeur. ADAM pouvait tout manger : fruits, légumes, viande et lait. Mais il ne mangeait que des fruits et buvait du lait parce que ses dents n'étaient conçues que pour les fruits et le lait. ADAM était lait - frugivore.

Quand l'homme adamique mangeait des fruits et seulement des fruits :
Le fructose libre des fruits qui passait dans le sang par son récepteur spécifique, de type adamique, ne produisait pas d'hyperglycémie ni ne nourrissait les cellules cancéreuses qui ne pouvaient manger que du glucose.
Le glucose lié au fructose formant un disaccharide (saccharose), dans les fruits, représente généralement 50% de l'hexose. Lorsque le saccharose se liait à son récepteur "mixte" spécifiquement adamique, il provoquait un blocage des récepteurs Lulus pour le glucose. Lorsque la sucrase intestinale a rompu l'union entre le saccharose et le fructose, le fructose libéré était ce qui passait dans le sang et ne produisait pas d'hyperglycémie post-prandiale, de sorte que les diabétiques peuvent manger des fruits même s'ils n'ont pas d'insuline. Le glucose libéré n'est pas passé, il est resté dans la lumière et n'a pas été utilisé. Chez les hommes adamiques qui ne mangeaient que des fruits, dès la première bouchée, les cellules cancéreuses ont commencé à mourir de faim...
Le glucose libre des fruits n'est pas passé dans le sang par son récepteur spécifique bloqué.
L'ingestion de glucose, par exemple de viande, produit une glycémie post-prandiale rapide et élevée. Il se propage rapidement dans tout le corps et atteint tous les organes et tissus. Celui qui parvient au foie et au muscle est transformé en glycogène de réserve et y est stocké. Donc manger de la viande équivaut à manger du glucose. Glucose rapidement utilisable, dans l'hyperglycémie post-prandiale, par les cellules cancéreuses (métabolisme anaérobie exclusivement). L'OMS (organisation mondiale de la santé) a averti en 2015 que manger de la viande provoque le cancer, en particulier de la viande rouge et transformée. Le glucose qui est stocké dans le glycogène lorsque le glycogène se décompose à nouveau génère du nouveau glucose.
Après son absorption, le fructose va directement au foie par la veine porte où il peut être stocké sous forme de glycogène ou transformé par la voie fructolytique anaérobie en pyruvate dans le cytosol et de là il passe à l'intérieur des mitochondries pour générer de l'ATP. Le glycogène formé à partir du fructose laisse une trace fructolytique et lorsqu'il se dégrade il le fait sous forme de fructose et non de glucose, ainsi le cancer continue de mourir de faim...

Le régime EDEN est venu avec le kit de survie EDEN. Il contenait les fruits des arbres à acide phytique et le lait des ruminants à 4 estomacs aux sabots divisés et fendus à la fois et le miel des abeilles tueuses gardant les vignes d'EDEN.
ADAM était lacto-frugivore


Le grand frelatage alimentaire
régime 666


La grande invasion quotidienne d'ions dans notre corps est causée par nous-mêmes en mangeant des aliments cuits (chauffés) avec des conservateurs, des colorants, etc. Lorsqu'ils sont chauffés, ils perdent des électrons et s'ionisent, devenant des radicaux qui volent des électrons lorsqu'ils traversent notre corps. Le tube digestif est l'organe qui présente le plus de cancer.
Le régime 666 est celui qui est emballé. Construisez votre intention loin du duo PHYTATE/FITASA. Construire une pyramide alimentaire inversée. Base ionisante solide et vieillissement avec maladie au sommet.


matrix matrix gif


Le jardin d'Eden. Le premier vignoble pluvial.
Le Jardin d'EDEN n'était pas un jardin voyant de grands arbres exotiques, voyants et feuillus mais un VIGNOBLE SEC
Pourquoi les arbres phytiques ?
La Terre a subi de nombreuses catastrophes planétaires, crashs d'astéroïdes, pluies de météorites, qui ont laissé leur empreinte et l'ont recouverte de métaux lourds.



Les métaux sont incompatibles avec la "Vie de l'Argile"
La vie de l'argile (le corps, pas l'esprit) utilise presque exclusivement des éléments chimiques légers de numéro atomique inférieur à 9. Leurs atomes se rejoignent dans une liaison covalente qui partage des électrons et permet cette structure souple, statique et dynamique :

Les métaux et les éléments plus lourds avec un numéro atomique supérieur à 8 se joignent à des liaisons métalliques ou ioniques beaucoup plus fortes qui donnent naissance à des structures rigides.

liaison ionique





Lorsqu'ils sont ingérés, les métaux lourds détruisent les cellules et provoquent le vieillissement.

Les arbres phytiques d'EDEN (arbres fruitiers phytiques) sont venus après les arbres à acide tannique (arbres sans fruits) et après les légumes à acide folique (légumes à feuilles vertes) mais avant le Déluge.



Entre la zone où le froid de l'hiver empêche la croissance des arbres tanniques tropicaux et entre la zone de chaleur estivale qui empêche la croissance des arbres tanniques du nord, le Jardin d'EDEN y a été planté.

Les arbres phytiques d'EDÉN résistent au froid et à la chaleur, à l'humidité et à la sécheresse. Leurs feuilles captent l'humidité de l'atmosphère et même s'il ne pleut pas pendant longtemps, elles peuvent continuer à porter des fruits.



EDEN était un VIGNOBLE de légumes phytiques
Les fruits des arbres fruitiers d'EDEN sont des fruits transgéniques créés par génie génétique végétal de technologie extraterrestre ELOHIM. Ce sont des fruits qui nourrissent l'homme, le maintiennent jeune et en bonne santé tout au long de sa longévité. Dans EDEN Il n'y a ni vieillissement ni maladie.



Amande amère, cerise, prune, abricot, pêche, noix, noisette, pistache, caroube, poire, pomme, figue, vigne, cannabis, blé, palmier dattier, cèdre, cyprès, Boswellia et commiphora entre autres.
Une terre où coulent le lait et le miel. Les ELOHIM l'ont expliqué : Les arbres fruitiers phytiques.
"...tout arbre qui a des fruits qui portent des graines, ce sera votre nourriture."
La nourriture est ce qui donne de la vitalité, de la santé, guérit toutes les maladies et ne vieillit pas




"Tout ce qui bouge et vit, sera pour ton entretien : ainsi que les légumes et les plantes vertes, je t'ai tout donné."

Le régime "d'entretien" est un régime qui ne guérit pas mais vieillit, il ne fait que vous maintenir en vie tant que vous en consommez. C'est le cas du régime Anunnaki, légumes à feuilles vertes:



Interdit de couper les arbres fruitiers
19 « Lorsque vous assiégez une ville pendant plusieurs jours, que vous combattez contre elle pour la prendre, vous ne détruirez pas ses arbres en leur lançant la cognée ; vous ne les couperez pas, car vous pouvez en manger. Car c'est l'arbre de le champ un homme que vous faites de la place?"

20 "Seuls les arbres que vous connaissez ne portent pas de fruits, vous pouvez les détruire et les abattre, pour construire des engins de siège contre la ville qui est en guerre contre vous, jusqu'à ce qu'elle tombe."

Deut. 22:9 "Tu ne sèmeras pas ta vigne de deux sortes de semence, de peur que tout le fruit de la semence que tu as semée et le produit de la vigne ne deviennent inutilisables.

Il n'y a que deux sortes de graines : le légume à acide folique (Anunnaki) et le légume à acide phytique (ELOHIM). Le fruit de la graine est le fruit exempt de métaux lourds, et riche en phytate qui retient les métaux et les empêche d'être absorbés dans le tube digestif, ils contiennent également du phytate, de l'anandamide, de la mélatonine, de la vitamine K2, de l'acide cannabidiol et de l'amygdaline pour prévenir la la maladie et le cancer. Le produit du vignoble est la jeunesse et la santé, sans aucune maladie, cancer, infection, maladie auto-immune ou accident vasculaire.
Quelles graines choisir ?
Ceux de l'acide folique ou ceux de l'acide phytique ?
Ceux qui ne guérissent rien et vieillissent ou ceux qui guérissent tout et ne vieillissent pas ?
Qu'est-ce que Caïn et Abel ont planté ?


Les aliments-médicaments EDEN sont ANTI-ANAÉROBIES ET ANTIVIEILLISSEMENT.
Pourquoi ANTI-ANAÉROBIE. ?

LA MALADIE EST ANAÉROBIE. IL N'Y A PAS DE MALADIES AÉROBIES.
Les cellules cancéreuses sont anaérobies, les virus infectent les cellules aérobies saines et les font travailler pour elles avec un métabolisme anaérobie, les bactéries pathogènes sont anaérobies, les cellules auto-immunes sont anaérobies. Le vieillissement est anaérobie, --si les cellules tuées meurent c'est parce qu'on les a fait fonctionner avec un métabolisme anaérobie jusqu'à ce qu'elles éclatent ou parce qu'elles ont été tuées par des agents anaérobies et toxiques--. Tout ce qui est mauvais et malade est anaérobie.
Depuis des milliers d'années, les arbres fruitiers d'EDEN ont préservé la santé et la jeunesse des hommes. Ils produisent de la nourriture vivante et des médicaments, année après année et sans profit. Les médicaments sont dans ses graines.
Le coing, la pomme, la poire, l'abricot, la pêche, la cerise, l'amande amère et les pépins de raisin contiennent de l'amygdaline, qui tue directement les cellules anaérobies de tous types (cancéreuses, infectées ou auto-immunes).
La peau et les pépins de raisin noir contiennent du resvératrol, une substance vivante qui tue directement les cellules anaérobies de toutes sortes, cancéreuses, infectieuses, etc.
Les feuilles vertes et les fleurs de cannabis et ses graines (pas celles qui sont mortes et séchées) contiennent de l'anandamide, une substance vivante qui provoque le suicide des cellules cancéreuses.
Les graines de pistache, de noisette et de noix contiennent de la mélatonine, une substance vivante qui inhibe la protéine GPR55 et arrête le cancer
Les olives vivantes et l'huile d'olive extra vierge contiennent de l'acide linoléique et oléique essentiel
L'amygdaline, le resvératrol, le cannabidiol et la mélatonine sont la santé d'EDEN.

Pourquoi ANTIVIEILLISSEMENT. ?
Métaux lourds terrestres
Vs "phytate/phytase PARADISE EDEN"

Le vieillissement est une maladie anaérobie qui peut être stoppée
Vieillir n'est pas obligatoire. Vous avez été trompé.

Le phytate qui entoure les graines des arbres phytiques, ainsi que la phytase produite par bacillus subtilis, sont la solution au vieillissement terrestre causé par les métaux.
Toutes les graines des légumes phytiques de KIT EDEN contiennent un enrobage de phytine, notamment la grenade et l'amande amère. Aussi du blé. La Phytine et la Phytase sont la clé de l'ANTI-AGE.
Les arbres phytiques et les légumes utilisent l'acide phytique comme chélateur (séquestrant) des métaux. Les métaux capturés par les racines sont emprisonnés dans les fibres ligneuses des troncs et des branches. Les métaux n'atteignent plus les feuilles. En eux vit une bactérie, le bacillus subtilis, un KIT EDEN aérobie phytate-dépendant qui se nourrit du phytate des feuilles. Il vit dans toutes les feuilles des légumes phytiques et en particulier dans ceux à croissance rapide comme le blé et le cannabis.
Bacillus subtilis fait partie de la (bonne) flore intestinale aérobie, des bactéries phytates-dépendantes qui produisent de la phytase et toutes les vitamines spécifiques à l'homme. Sa fonction est de produire de la phytase et toutes les vitamines dont l'homme a besoin. Bien nourri en phytate, il se développe et déplace d'autres bactéries opportunistes et pathogènes (anaérobies).
Dans le tube digestif, lors de la digestion, l'enzyme phytase décompose le phytate, provoquant la libération progressive des nutriments de la "boue de la vie". Les métaux lourds, aux liaisons ioniques ou métalliques plus fortes, sont incapables de se détacher du phytate et sont évacués de l'intérieur du corps sans être absorbés.
Les bactéries dépendantes du phytate se nourrissent de phytate. Les graines des arbres phytiques sont entourées d'un revêtement de phytate qui nourrit les bactéries dépendantes du phytate dans le tube digestif.
Outre les vitamines apportées par les légumes, les fruits, les feuilles et les graines de KIT EDEN, les bactéries phytates-dépendantes bien nourries synthétisent TOUTES LES VITAMINES DONT L'HOMME A BESOIN dans l'intestin : Vitamine A, D, E, K2, B1, B2, B3 , B4, B5, B6, B7, B8, B9, B12 et C, il n'est donc pas nécessaire de manger de la viande animale pour les acquérir. La viande et le poisson causent le cancer et contiennent des prions qui vieillissent.
Phytate naturel (Phytine) vs phytate artificiel synthétique.
L'original contre le parvenu.
Le phytate naturel des légumes est l'hexaphosphate de myo-inositol de calcium et de magnésium (phytine). Il est produit dans les plantes par l'union de l'acide phytique avec le calcium et le magnésium aux phosphates.
Le calcium et le magnésium sont deux éléments alcalino-terreux, c'est-à-dire qu'ils perdront facilement 2 électrons de leur dernière coquille pour pouvoir garder 8 électrons dans l'avant-dernière, ce qui en fait une "dernière" coquille virtuelle de 8 électrons afin de satisfaire l'octet droit. Puisqu'ils sont de numéro atomique pair, ils n'ont pas à satisfaire la loi des paires d'électrons.
La Phytine est un chélateur et se lie à tout ce qui se trouve dans le tube digestif, les acides aminés, les graisses, les glucides, les minéraux, les métaux lourds, les produits chimiques toxiques, etc. Il les retient jusqu'à ce qu'il rencontre l'enzyme phytase produite par des bactéries dépendantes du phytate qui se nourrissent de phytate. La phytase hydrolyse les liaisons phytine de sorte que tous les nutriments légers dont le corps a besoin sont lentement libérés, tandis que les composés plus lourds, qui ne sont pas des nutriments, tels que les métaux lourds, sont conservés. C'est pourquoi il agit comme un maître antioxydant dans le tube digestif de l'homme et n'est pas un anti-nutriment mais un super-nutriment. C'est le nutriment idéal pour l'homme. "L'ELIXIR DE JEUNESSE ETERNELLE"
La nourriture spécifique des bactéries phytate-dépendantes est la phytine de type phytate. Le phytate se trouve dans la peau qui entoure les graines des fruits d'arbres à prédominance phytique (amandier, pêcher, prunier, abricotier, cerisier, noyer, noisetier, pistachier, grenadier, pommier, poirier, figuier, robinier, coing, figuier et vigne) , et des végétaux à dominante phytique : cannabis, céréales (blé, amarante, riz, sésame, maïs). -- Par exemple : Lorsqu'on épluche une amande grillée en frottant sa surface avec les doigts, le phytate est la peau qui saute facilement, laissant apparaître une amande blanche.--
Le phytate dans les aliments est dénaturé par l'eau, la congélation et la cuisson.
Le phytate de calcium et le phytate de sodium sont des phytates synthétiques (non naturels, non végétaux, morts et non faits pour la vie) qui sont utilisés dans les études de biodisponibilité comme substituts du phytate naturel de type phytine car il n'est pas disponible. Le sodium doit satisfaire la loi de l'octet et comme il a un numéro atomique impair (11), il doit également satisfaire la loi de la paire d'électrons, de sorte que la liaison avec d'autres composés, en tant qu'agent chélateur, est plus forte que celle qui forme la phytine (Ca+Mg de numéro atomique pair). Les liaisons chélates de phytate de calcium et de phytate de sodium lient fortement les éléments plus légers tels que l'azote et le carbone, agissant comme des anti-nutriments. Des études visant à déterminer si le phytate non naturel était un antinutriment ou un nutriment ont révélé que la mort tue, ce qui signifie que le phytate mort est un antinutriment.
Le phytate de phytine naturel et vivant est l'agent chélateur original de KIT EDEN, c'est le nutriment spécifique pour les hommes, avec la phytase ils sont l'élixir de la jeunesse éternelle.

ADAM A 25 ANS              ADAM A 930 ANS


Anunnaki Vitamine K1 Vs Vitamine K2 ELOHIM
La vitamine K1 est impliquée dans la synthèse des facteurs de coagulation sanguine pour prévenir les saignements.
La vitamine K2 est impliquée dans la synthèse des facteurs de coagulation sanguine pour prévenir les saignements. Il a deux autres fonctions que n'a pas. K1 :
Élimine le calcium déposé dans les tissus mous pour prévenir les accidents vasculaires et les calcifications.
Impliqué dans l'apoptose cellulaire. Sans elle, les bonnes comme les mauvaises cellules ne peuvent pas se suicider.
Un vitamère est une fausse ou pseudo-vitamine. K1 était une vitamine pour le lulu mais après hybridation, il s'est avéré être un vitamère pour l'homme ADAM. La vitamine K2 est la vraie chose pour l'homme. C'est une vitamine beaucoup plus longue que K1 et, en plus d'intervenir dans la synthèse des facteurs de coagulation, elle intervient également dans l'élimination du calcium qui se dépose de manière inappropriée dans les tissus mous. Empêche la calcification du cœur, des artères, des tendons, etc. (avec le phytate) et favorise la calcification osseuse (avec le phytate). Et il est également impliqué dans l'apoptose cellulaire. Il permet aux vieilles cellules de se tuer en temps voulu, juste au moment où elles le demandent. Ainsi, les récepteurs de la vieillesse, qui sont un leurre pour les oncovirus qui les utilisent comme passerelles vers les cellules âgées, ne s'expriment plus à la surface des cellules âgées. En présence de vitamine K2 et de vitamine D2 ou/et D3, les cellules cancéreuses se suicident par l'action de l'anandamide ou de l'acide cannabidiol. Le récepteur de la vitamine K2 est le même que celui du vitamère K1 et est codé sur le chromosome sexuel X. Le régime Anunnaki contient les bactéries qui synthétisent la K1. Le régime Elohim d'EDEN contient des bactéries aérobies phytates-dépendantes qui synthétisent la vitamine K2. Si le récepteur est occupé par K1, K2 ne pourra pas y adhérer et la calcification des tissus mous commencera, ainsi que l'absence de suicide des cellules anciennes ou cancéreuses. Vous ne pouvez pas servir à deux seigneurs.
Le vieillissement affecte tous les tissus du corps. La jeunesse des artères est essentielle à la longévité. Le phytate et la vitamine K2 sont le remède d'EDEN contre l'artériosclérose, pour nettoyer les artères.
La vitamine K2 est fabriquée par Bacillus Subtilis. C'est un bacille aérobie phytate-dépendant présent dans le sol et sur les feuilles et la peau des fruits des légumes phytiques. Sa résidence officielle est les feuilles du légume qu'il possède le plus et le plus rapidement qu'il fabrique : le Cannabis.

L'athérosclérose est le vieillissement des artères.
Les cellules endothéliales qui tapissent et forment la paroi interne des artères sont imperméables. Tant qu'ils restent intacts, presque rien n'y adhère car presque tout glisse dessus sauf le fluor.
L'athérosclérose est une réduction de la lumière vasculaire (diamètre interne des artères). Il est produit par la sédimentation de plaques d'athérosclérose dans les artères. Les plaques d'athérosclérose peuvent contenir n'importe quoi : FLUOR + métaux lourds + calcium + cholestérol + métaux semi-lourds + additifs alimentaires + anti-adhérents PTFE + BPA + PET etc. mélangés et déposés à l'intérieur des vaisseaux sanguins.
Pour que l'athérosclérose se produise, une petite lésion doit d'abord se produire dans l'endothélium vasculaire. La blessure est déclenchée lorsque le fluor ou tout autre métal lourd ou composé étranger dans le corps touche l'épithélium vasculaire et tue les cellules endothéliales.
Le calcium est un alcalino-terreux qui souhaite perdre deux électrons pour satisfaire la "loi de l'octet". Le fluor est un halogène de numéro atomique 9, son désir de voler des électrons est donc double : il veut voler un électron pour satisfaire la "loi de l'octet" et il veut aussi qu'il satisfasse la "loi des paires d'électrons". Le fluorure qui pénètre dans l'organisme se lie rapidement au calcium dans le sang et forme du fluorure de calcium (F2Ca). Le fluorure de calcium précipite du sang sur l'endothélium vasculaire, tuant les cellules et les blessant. A partir d'une micro-lésion de l'endothélium vasculaire, cholestérol + calcium + fluor + métaux lourds + métaux semi-lourds, + etc. peuvent déjà y adhérer.

Comment vaincre et tuer le cancer ?
Les médicaments vivants d'EDEN tuent le cancer, le VIH, le COVID et tout agent pathogène anaérobie, sans nuire aux cellules anaérobies, Le régime EDEN nous offre 5 façons différentes de tuer le cancer
Il existe 5 façons ou façons de tuer le cancer.

No. 1.- Affamer le cancer. Tuez de faim.
N° 2.- Tuez-le par suffocation.
Nº 3.- Tuez-le par oxydation.
Nº 4.- Tuez-le en le faisant se suicider.
Nº 5.- Tuez-le avec de l'exercice physique.


No. 1.- Faites-le mourir de faim.
Comment affamer le cancer à mort :
Les cellules humaines, qu'elles soient saines ou bonnes ou mauvaises ou cancéreuses, utilisent les 6-glucides (hexoses) pour obtenir de l'énergie. Les bonnes cellules ont un métabolisme qui comporte 2 phases. Initialement, la partie anaérobie de la glycolyse décompose les hexoses sans oxygène en pyruvate. Dans la deuxième phase, dans une section aérobie qui utilise l'oxygène comme accepteur final d'électrons, le pyruvate est dégradé en adénosine triphosphate (ATP, énergie pure pour la cellule).
Cependant, lorsqu'une bonne cellule devient mauvaise (elle devient maligne et devient cancéreuse), elle abandonne la branche aérobie de la voie métabolique et n'utilise que la branche anaérobie pour obtenir de l'ATP. La raison en est que la voie métabolique aérobie est en fait une boucle dans le métabolisme cellulaire qui ralentit et ralentit la production d'énergie. Comme la section anaérobie est 200 fois plus rapide à produire de l'ATP, les mauvaises cellules la préfèrent car elle leur permet d'obtenir plus d'énergie pour se développer plus rapidement, former une tumeur et tuer l'humain.
Il existe 3 hexoses : le galactose du lait, le fructose des fruits et le glucose des viandes et des légumes à feuilles vertes.
Les bonnes cellules (aérobies) peuvent utiliser n'importe laquelle des 3 formes d'hexoses pour obtenir l'énergie dont elles ont besoin pour rester en vie. Cependant, les mauvaises cellules ou les cellules cancéreuses/anaérobies, dans leur section anaérobie, ne peuvent utiliser que du glucose hexose. Son métabolisme anaérobie permet uniquement d'utiliser le glucose comme source d'énergie. Il ne peut pas décomposer le fructose car il lui manque l'enzyme nécessaire pour initier le métabolisme de la fructolyse. Il ne peut pas décomposer le galactose car il lui manque l'enzyme nécessaire pour initier le métabolisme de la galactolyse. Ces enzymes nécessaires sont codées et régies par le gène suppresseur de tumeur, mais pas par l'oncogène responsable du cancer. La cellule cancéreuse ne se nourrit que de glucose. Il meurt de faim si l'humain ne mange que du fructose ou/et du galactose et se passe totalement de glucose.

Mais!. -- Il y a toujours un mais --
Cette façon d'affamer le cancer à mort ne fonctionnera que si vous respectez scrupuleusement la règle de ne manger que du fructose et du galactose. Ce qui signifie que vous devez vivre dans un pays où coulent le lait et le miel.
Au contraire, si vous mangez du glucose (essentiellement de la viande, des légumes à feuilles vertes, des tubercules et des céréales sauf le blé), vous nourrirez le cancer.

N° 2.- Tuer le cancer par suffocation.
Comment étouffer le cancer à mort :
Le corps humain fonctionne avec le métabolisme aérobie. TOUTES LES CELLULES VIVANTES SAINES FONCTIONNENT AVEC UN MÉTABOLISME AÉROBIE. Il n'y a donc pas de maladies aérobies. Toutes les maladies sont anaérobies (CAUSÉES PAR DES ANAÉROBES).
-- Les globules rouges (globules rouges, globules rouges, érythrocytes) n'ont pas de mitochondries, ils fonctionnent donc avec un métabolisme anaérobie. Ils sont un vestige des anciennes cellules lulu. Ils ne peuvent pas devenir malins parce qu'ils n'ont pas de noyau et ils ne peuvent pas mourir du cyanure d'amygdaline non plus parce qu'ils ne mangent pas ou n'ont pas la vie, ils sont déjà morts-nés, ils fonctionnent sans vie pendant une courte période d'environ cent vingt jours . Ce ne sont que des ballons transportant de l'oxygène. Les cellules souches hématopoïétiques formant des globules rouges ont moins de restrictions de télomères pour pouvoir créer un nombre de globules rouges aussi important que ceux produits tout au long de la longévité humaine.--
Les (bonnes) cellules aérobies utilisent l'oxygène comme accepteur final dans une chaîne d'électrons qui produit :
Énergie sous forme d'ATP + cyanure + H2O + CO2
Le cyanure est toxique mais il ne nuit pas à la cellule aérobie car il contient une enzyme spécialement fabriquée pour neutraliser le cyanure. L'enzyme RHODANASE, qui neutralise le cyanure, le convertissant en thiocyanate, un aliment pour la cellule.
La RHODANASE est l'enzyme la plus importante du corps. Sans elle, il n'y a pas de vie aérobie. Tous les gens le font. Ils l'ont tous.
Les mauvaises cellules ont un métabolisme anaérobie, elles n'utilisent pas l'oxygène comme accepteur final d'une chaîne d'électrons qui produit :
Énergie sous forme d'ATP + Acide lactique + H2O + CO2. Mais ils ne produisent PAS de cyanure.
Comme ils ne produisent pas de cyanure, ils n'ont pas besoin de l'enzyme rhodanase pour le neutraliser. Les cellules cancéreuses ne produisent pas de rhodanase, ce qui signifie qu'elles peuvent être tuées par le cyanure.
Et la question à un million de dollars...
Existe-t-il un aliment dans la nature qui contient du cyanure entre 2 molécules de glucose et sert à tuer le cancer ?
Réponse : OUI
Il y a des milliers d'années, des extraterrestres sont arrivés sur Terre et nous ont apporté un kit de survie EDEN. Ensemble de légumes transgéniques produisant des fruits vivants médicamenteux. Fruits qui produisaient des médicaments vivants et naturels (et non des médicaments morts emballés) et qui étaient utilisés pour TUER LES CELLULES ANAÉROBIES DE TOUTES SORTES ET POUR ARRÊTER LE VIEILLISSEMENT.
Tel est le cas de l'amande amère.

L'amande amère est un fruit sec qui contient une molécule de cyanure entre 2 molécules de glucose. Un piège sophistiqué génétiquement conçu par Elohim pour tuer les cellules anaérobies telles que les cellules cancéreuses ou les virus et autres agents pathogènes anaérobies. Il est livré très bien protégé dans une caisse en bois qui le protège longtemps des intempéries.
Le cyanure est toxique et endommage la cellule anaérobie car il n'a pas d'enzyme pour la neutraliser. IL N'A PAS DE ROUES. Ainsi, lorsque l'humain mange des amandes amères, les cellules cancéreuses mangent également leur glucose et lorsque le cyanure d'amygdaline avec le benzaldéhyde est libéré à l'intérieur de la cellule cancéreuse affamée, il la tue par suffocation.
Et fin du cancer.
Mais! Il y a toujours un mais...
Dans le monde dans lequel nous vivons, la maladie déplace plus d'argent que la santé. Il est probable que même si vous partez à la recherche d'amandes amères, vous ne les trouverez pas. Vous ne trouverez probablement que des amandes douces qui NE CONTIENNENT PAS D'AMYGDALINE.
Il existe une campagne mondiale pour éliminer l'espèce Prunus amygdalus amara de la surface de la Terre.



La persécution est implacable.
Les amandiers amers sont chassés avec la technologie de spectroscopie proche infrarouge NIRS.

Ils sont géolocalisés par des drones équipés de la technologie NIRS.

Et lorsqu'ils sont découverts, une équipe d'ouvriers vient les déraciner.



Et même les quelques amandes qui peuvent s'échapper et atteindre la chaîne de sélection et de distribution sont détectées avec des systèmes de vision artificielle."


Peu atteignent la bouche.



Relique d'EDEN.



LES AMANDES DOUCES TUENT-ELLES LE CANCER ?
NON
Prunus Amygdalus Amara Vs Prunus Dulcis
L'original contre le parvenu

L'amande amère de Prunus amygdalus amara est l'original. Originaire d'EDEN, une étrange mutation en est née qui a donné naissance à la variante "prunus dulcis", qui n'est plus une amande amère car elle ne contient pas d'amygdaline, elle la perd en vieillissant.
Le noyau de prunus dulcis est un aliment vivant mais sans médicament et ne sert qu'à nourrir mais ne tue pas les cellules anaérobies d'aucune sorte. C'est celle qui n'est pas persécutée et qui s'achète facilement sur le marché au point d'obscurcir l'amande amère.

L'amygdaline est la défense naturelle de l'amandier amer contre les infections par des micro-organismes pathogènes (anaérobies).
L'amygdaline tue les cellules anaérobies de toutes sortes comme les virus et les bactéries qui infectent les cellules végétales lorsqu'elles prennent son crochet de glucose. Grâce à lui, l'amandier amer peut vivre sa longue durée de vie de plusieurs centaines d'années en bonne santé et atteindre une grande taille.
Amande amère sauvage centenaire.

Les amandiers géants plusieurs fois centenaires ne se voient plus aujourd'hui. Les amandiers prunus var. dulcis n'ont pas d'amygdaline, ils sont donc souvent infectés par des agents pathogènes anaérobies et meurent jeunes. La plupart meurent avant l'âge de 50 ans et ne dépassent généralement pas 5 mètres de hauteur. Les rares qui parviennent à atteindre 100 ans ne dépassent pas 10 mètres. Les agriculteurs, connaissant leur faiblesse innée, greffent le pied de l'amandier Prunus amygdalus amara avec une tige de Prunus dulcis. De cette façon, ils évitent la mort prématurée due à l'infection des racines mais ne peuvent pas éviter l'infection de la tige, et l'amandier doux meurt à un âge précoce, en raison d'une étrange "mutation suicide Anunnaki", sans pouvoir consommer sa longévité génétique .
D'autres graines du genre prunus contiennent de l'amygdaline.



COMBIEN D'AMANDES AMÈRES POUVEZ-VOUS MANGER ?
Toutes les cellules vivantes et saines du corps humain travaillent avec un métabolisme aérobie et fabriquent donc toutes l'enzyme RHODANASE qui inactive le cyanure produit naturellement au cours de leur métabolisme. Tout le monde a de la RHODANASE et tout le monde peut manger des amandes amères.
Des études toxicologiques indiquent que la quantité de cyanure mortel pour l'homme est d'environ 8 mg/kg de poids. Un homme de 75 kilos a besoin de 600 mg de cyanure pour mourir.
Les différentes amandes amères qui existent du genre prunus (cerise, prune, abricot, pêche et amande amère) ont différentes quantités de cyanure qui varient entre 200 et 400 mg/Kg. d'amande naturelle pelée.
8,5% du poids de l'amande est de l'eau, ce qui, en l'excluant, donne environ 1100 gr. d'amande séchée. Celle qui en contient le plus est l'amande amère de prunus amygdalus amara. Environ 400 mg par kilogramme. On estime que manger en une seule séance entre 1650 gr. d'amande sèche sans coque de prunus amygdalus amara ou/et 3300 gr. d'amandes amères sèches décortiquées des autres genres de prunus peuvent tuer une personne adulte.
Pour mourir en mangeant des amandes amères, chez un homme supposé pesant 75 kg, il faut environ 1100 gr. d'amandes crues sèches sans coque, soit 1100 amandes sèches sans coque de 1,1 gr. chaque prunus amygdalus amara, rapidement mangé en quelques minutes pour s'assurer que la quantité totale de cyanure nécessaire pour tuer coïncide dans le temps, de sorte que la capacité de piégeage constante de la rhodanase ne la réduise pas en dessous de la dose létale.
La coque de l'amande représente environ 80% du poids de l'amande, tandis que l'amande décortiquée représente 20%.
1100 gr d'amandes crues pelées.
4,4 kg d'amandes amères avec coque.



Nº 3.- Tuez-le en l'oxydant.
Comment noyer le cancer avec du peroxyde d'hydrogène jusqu'à ce qu'il le tue :
Dans la voie aérobie mitochondriale, l'oxygène est utilisé comme accepteur d'électrons final. Les électrons circulent comme un courant électrique jusqu'au bout de leur parcours où ils rejoignent, deux à deux, l'hydrogène que nous respirons, pour former de l'eau. C'est la mécanique de la respiration mitochondriale, certains partent et d'autres arrivent pour que le courant d'électrons ne s'arrête pas et que la production d'énergie se maintienne. À la fin, de l'ATP, du CO2, du CYANURE et du H2O sont produits. Dans la voie aérobie, la respiration mitochondriale est supervisée par des enzymes antioxydantes spécifiques. Si un électron s'échappe du chemin électrique, ils le capturent et le transforment en peroxyde d'hydrogène puis en eau inoffensive. Et la bonne cellule n'est pas endommagée.
En revanche, dans la voie anaérobie, l'oxygène n'est pas l'accepteur final d'électrons. La cellule anaérobie ne possède pas d'enzymes antioxydantes intracellulaires typiques de la respiration mitochondriale car elle n'en a pas besoin. Ce qui signifie qu'il n'est pas préparé pour neutraliser l'oxygène et peut être oxydé.
Et la question à un million de dollars... comment amener de l'oxygène à la cellule anaérobie si elle ne respire pas d'oxygène ?
Existe-t-il un aliment dans la nature qui augmente naturellement la quantité de peroxyde d'hydrogène à l'intérieur des cellules et sert à tuer le cancer en l'oxydant ?
Réponse : OUI
Il y a des milliers d'années, des extraterrestres sont arrivés sur Terre et nous ont apporté un kit de survie EDEN. Ensemble de légumes transgéniques produisant des fruits vivants médicamenteux. Fruits qui produisaient des médicaments naturels vivants (et non des médicaments morts emballés) et qui servaient à tuer les cellules anaérobies de toutes sortes.
Tel est le cas du raisin noir.


Le raisin noir contient du resvératrol dans sa peau et dans ses pépins. Le resvératrol est un médicament vivant qui agit en augmentant la production intracellulaire de l'enzyme superoxyde dismutase (SOD) jusqu'à 14 fois, à la fois dans les bonnes cellules et dans les mauvaises cellules.
Dans les bonnes cellules, après ingestion de raisins à pépins noirs, l'augmentation de la superoxyde dismutase produit un piégeage intracellulaire des radicaux libres 14 fois plus efficace. Les radicaux sont transformés en peroxyde d'hydrogène par l'enzyme Glutathion (GPX) qui fonctionne couplée à la SOD. Le peroxyde d'hydrogène est transformé en eau par l'action de l'enzyme catalase (CAT), qui fonctionne également couplée à la SOD. Les trois enzymes antioxydantes laissent la cellule aérobie super propre après avoir mangé des raisins noirs avec leurs pépins.
Toujours dans les mauvaises cellules, l'augmentation de la superoxyde dismutase par l'action du resvératrol est suivie d'une multiplication par 14 de la production de peroxyde d'hydrogène. 14 fois plus de peroxyde d'hydrogène est un problème oxydant pour la cellule cancéreuse. Dans les cellules cancéreuses anaérobies, les enzymes glutathion et catalase ne fonctionnent pas couplées à la SOD et le peroxyde d'hydrogène qui s'y accumule intoxique la cellule et la tue en l'oxydant. Et fin du cancer
Mais! --Il y a toujours un mais --
Dans le monde dans lequel nous vivons, la maladie déplace plus d'argent que la santé. Il est probable que même si vous cherchez des raisins noirs avec des pépins, vous ne les trouverez pas. Vous ne trouverez probablement que des raisins sans pépins blancs et rosés qui NE CONTIENNENT PAS DE REVERATROL, et leurs dérivés champagne et cava blanc mais pas de vin rouge fermenté à l'ancienne.

No. 4.- Tuer le cancer en le faisant se suicider.
Comment forcer les cellules cancéreuses à se suicider ?
La thérapie cellulaire naturelle est la façon dont le corps humain se rajeunit quotidiennement.
La thérapie cellulaire naturelle consiste à remplacer les cellules anciennes ou inutiles (abîmées, malades ou cancéreuses) par de nouvelles. Les cellules souches ont des télomères déverrouillés et peuvent se diviser pour former de nouvelles cellules filles. Les filles ont un télomère bloqué et NE DEVRAIENT JAMAIS se diviser. Lorsqu'une cellule fille se divise, elle ne devient pas une cellule mère, elle devient cancéreuse.
Lorsqu'une cellule vieillissante décide de céder sa place à une cellule plus jeune, elle interpelle sa mère en exprimant des récepteurs du vieillissement à sa surface. La cellule mère va dire au revoir à la fille. Quand la mère arrive, la fille se suicide. La mère se duplique et crée une nouvelle cellule fille qui prend la place laissée par sa sœur décédée. Ainsi, les cellules anciennes ou ayant consommé leur vie utile (obsolescence programmée) et les cellules cancéreuses se suicident sans poser de questions. Pour que les cellules, bonnes ou mauvaises, se suicident, 3 substances fondamentales sont nécessaires : la vitamine D, la vitamine K2 et l'anandamide. L'anandamide est la substance qui induit et ordonne le suicide de la cellule. Les vitamines D et K2 sont nécessaires pour que le prion se détache de la membrane cellulaire. Lorsque le prion tombe, il laisse un trou par lequel le liquide extracellulaire pénètre à l'intérieur et la cellule éclate. Le prion est la vie de la cellule. La cellule meurt lorsque le prion tombe.
Toutes les personnes ne disposent pas en même temps d'anandamide + vitamine D + vitamine K2 afin que les bonnes et les mauvaises cellules puissent se suicider. Les personnes qui vivent dans des endroits moins ensoleillés manquent de vitamine D en quantité suffisante. De plus, celles qui, même vivant dans des endroits ensoleillés, s'habillent ou/et se déplacent presque toujours à l'intérieur, manquent de vitamine D en quantité suffisante. La vitamine K2 est produite par une bactérie (bacillus subtilis) qui des vies se nourrissant de phytates provenant des feuilles de légumes phytiques (ceux qui produisent du phytate comme chélateur de métaux) et de la peau de leurs fruits. Le foyer par excellence du bacillus subtilis est le cannabis. Les légumes foliques (non phytiques) utilisent du folate au lieu du phytate et n'abritent pas de bacillus subtilus car ils ne peuvent pas s'en nourrir. Les légumes foliques du régime Anunnaki abritent d'autres bactéries qui produisent du vitamère K1 mais pas de la vitamine K2. Les personnes qui mangent des légumes à feuilles vertes du régime Anunnaki ne reçoivent pas de vitamine K2. Les personnes qui épluchent les fruits phytiques ne reçoivent pas non plus de vitamine K2.
L'anandamide est une substance que le cerveau produit lorsqu'une personne est heureuse. Sa production dépend du bonheur et diminue lorsque l'humeur diminue.
En raison de toutes ces circonstances, 90% des personnes manquent des 3 composés ensemble à un moment donné. Circonstances pouvant être utilisées par les cellules anaérobies. Le cancer tuerait probablement 90 % des gens s'ils ne mouraient pas d'abord d'autres causes.
Et la question à un million de dollars... Existe-t-il un produit naturel qui se mange et qui contient les 3 ingrédients fondamentaux comme dans une offre "3X1" capricieuse ?
Réponse : Oui
Il y a des milliers d'années, des extraterrestres sont arrivés sur Terre et nous ont apporté un kit de survie EDEN. Ensemble de légumes transgéniques produisant des fruits vivants médicamenteux. Des fruits qui produisaient des médicaments vivants à but non lucratif et qui servaient à tuer les cellules anaérobies de toutes sortes.
Tel est le cas du cannabis


Le cannabis est un légume phytique qui abrite le bacillus subtilis. Le bacille se nourrit du phytate des feuilles de cannabis et l'enrobe de kitamine K2.
En revanche, les feuilles de cannabis, baignées de soleil, produisent de la vitamine D.
Enfin, les feuilles, stimulées par le rayonnement ultraviolet solaire, sécrètent une substance huileuse et collante pour se défendre contre les radiations. La substance est le cannabidiol. Le cannabidiol est identique à l'anandamide cérébral.
Les personnes qui mangent des feuilles de cannabis vertes (vivantes), ses fleurs vivantes (blanches) et ses graines vivantes peuvent tuer le cancer en provoquant le suicide des cellules cancéreuses.
Mais! --Il y a toujours un mais --
Dans le monde dans lequel nous vivons, la maladie déplace plus d'argent que la santé. Il est probable que même si vous cherchez du cannabis vivant, vous ne le trouverez pas. Vous ne trouverez probablement que de la marijuana, qui est du cannabis sec (mort). Le cannabis mort décarboxyle le cannabidiol acide (vivant) et devient un produit psychotrope qui ne sert pas à induire le suicide des cellules cancéreuses. En revanche, le cannavis vivant ne produit aucun effet psychotrope. Les vitamines D et K2 ne survivent pas non plus après avoir brûlé... Vous vivez probablement aussi dans un pays qui, tout en autorisant l'usage récréatif de la marijuana, n'autorise pas la culture de la plante, vous ne la mangez donc pas vivante.

Nº 5.- Tuez-le avec de l'exercice physique.
Comment tuer le cancer avec de l'exercice physique sous le soleil ?
Le corps humain fabrique également ses propres substances pour empêcher le cancer de s'établir à l'intérieur. Lorsqu'il est heureux, il produit de l'anandamide qui provoque le suicide des cellules cancéreuses.
Pendant la journée, pendant les heures de clarté, il produit une substance capable de prévenir la formation de cancer. Pendant la nuit, la nuit, il produit une substance qui empêche la formation de cancer. Les deux agissent sur la protéine GPR-55, la protéine qui initie la formation d'un cancer.
Pendant la journée, en faisant une activité physique nu sous le soleil, le corps active la vitamine D dans les reins, formée par le rayonnement ultraviolet sur la peau humaine. Il le transforme en un super-métabolite, le 1,25 (OH) 2 cholécalciférol (calcitriol), qui permet au cholestérol de pénétrer dans les glandes surrénales. En même temps, il agit sur la protéine GPR-55, l'INACTIVANT et prévenant l'apparition du cancer.
La nuit, la nuit, pendant le sommeil, la glande pinéale du cerveau sécrète de la mélatonine, qui inhibe également la protéine GPR-55. La quantité de mélatonine sécrétée la nuit est directement proportionnelle à la quantité de calcitriol produite pendant la journée. De cette façon, personne ne cause le cancer, de jour comme de nuit, s'il se déplace nu au soleil pendant la journée. Pour cette raison, le cancer est plus fréquent chez les personnes sédentaires qui passent la plupart de leur temps à l'intérieur. Et vous ne verrez probablement personne non plus bronzé, fort et vigoureux avec le cancer.
Tuez-le confortablement avec un "produit miracle".

Comment tuer le cancer sans effort ?
Et la question à un million de dollars... Existe-t-il un produit miracle capable de tuer le cancer sans avoir à faire de l'exercice nu au soleil ou à ne manger que les fruits du Kit EDEN ?
Réponse : Oui
A une époque où l'humanité ne disposait pas de chimie pharmaceutique, le régime EDEN, de fruits transgéniques qui produisaient des aliments-médicaments, a servi pendant des milliers d'années à nourrir et soigner les humains avec santé et jeunesse. Mais EDEN a subi de nombreuses attaques et presque personne ne se souvient qu'à EDEN, grâce à son alimentation, il n'y avait ni maladie ni vieillissement.
Il y a quelques années, voyant que sur Terre des gens mouraient du cancer pour ne pas avoir suivi le régime transgénique d'EDEN, des extraterrestres de la galaxie d'Andromède nous ont apporté un produit chimique miraculeux qui sert également à tuer tous les types de cellules anaérobies (cancéreuses, virales et autres pathogènes). Il s'agit de DIOXYDE DE CHLORE, également connu sous le nom de Miracle Mineral Solution (MMS). C'est du DIOXYDE DE CHLORE (CLO2)
Le dioxyde de chlore agit par oxydation sur les cellules anaérobies. Le type de mort qu'il produit sur les cellules cancéreuses, les virus et autres agents pathogènes est comparable à celui produit par le peroxyde d'hydrogène (H2O2) accumulé à l'intérieur des cellules anaérobies en raison de l'effet du resvératrol issu de raisins noirs transgéniques d'EDEN et de l'enzyme superoxyde dismutase.
Grâce à la chimie moderne d'aujourd'hui, l'homme peut facilement fabriquer de grandes quantités de dioxyde de chlore pour toute l'humanité. Certaines sociétés pharmaceutiques et certains escrocs de la maladie tremblent à l'idée que l'humanité se réveille.
De nombreux pays ont interdit l'utilisation du dioxyde de chlore comme médicament pour guérir. Ils ne permettent de l'utiliser que pour tuer les cellules anaérobies extérieures au corps humain, par exemple comme purificateur d'eau ou pour désinfecter les surfaces. Certaines personnes ne veulent pas que vous l'utilisiez pour tuer les cellules anaérobies à l'intérieur de vous, comme les virus (covid, VIH) et les cellules cancéreuses.




HISTOIRES DE FAMILLE

PHOTO DE FAMILLE



Hybridation "lulu" X ADAM
Caryotype Lulu : n=23(X). Ils étaient haploïdes (un seul revêtement chromosomique de 23 chromosomes, dont le chromosome X, qui était d'origine simienne (hominidé de Cro-Magnon), déterminait l'appareil reproducteur féminin avec beaucoup de testostérone et de poils. Ils se reproduisaient par bourgeonnement. Leur ovaire a donné naissance à une cellule "germinale" qui a été activée par la propre volonté du lulu, et a commencé à se diviser et à donner naissance à un nouvel homme lulu.Il avait un système reproducteur féminin (ovaire, trompes, utérus et vagin. Il lui manquait un pénis parce qu'il ne n'a pas besoin d'être fertilisé pour se reproduire, il s'auto reproduit uniquement par bourgeonnement quand il le souhaite.

LULU Génotype n=23(X0)

LULU phénotype


Pourtant le lulu minier était stérile. Il ne pouvait pas se reproduire de son propre gré car ses créateurs Anunnaki avaient supprimé le gène qui a initié l'activation de la cellule germinale (chromosome "Y"). L'espèce est restée contrôlée.
Les ELOHIM décidèrent de prendre possession de leur planète et de libérer les lulu. Et ils ont envoyé un ADAM sur Terre pour s'hybrider avec le lulu et lui accorder la liberté génétique nécessaire pour pouvoir vivre en synchronie avec l'ester DONNER/RECEVOIR L'UNIVERS.
ADAM était un Haploïde hermaphrodite de formule n=24(XY). Avec le chromosome Y en utilisation chromatique 24 et X en 23. C'est un modèle qui ici sur Terre a été utilisé par les descendants d'ADAM par voie haploïde.

ADAM Génotype n=24(XY)

ADAM phénotype



Le singe (animal) a été créé dans la cinquième phase de la Création. Son nombre est 5 et son nombre d'or est de 1-1,5. L'humain galactique a été créé en phase 7. Son nombre d'or est de 1-1,7.
L'homme actuel est issu du niveau animal 5 et du niveau divin 7. Son nombre est 5+7/2 = 6. Et son nombre d'or est de 1-1,6. Ses proportions sont de 1 à 1,6. Par exemple, si la troisième phalange d'un doigt mesure 1 cm. la seconde mesurera 1,6 fois ce que mesure la troisième phalange, soit 1,6 cm. et le premier mesurera 1,6 fois ce que mesure le second, soit 2,56.

La beauté dans l'espèce humaine dépend de la conservation de son nombre d'or.



ADAM et d'autres hermaphrodites haploïdes incarnés sur Terre avec un nombre d'or de niveau 7 (d'extraterrestres de niveau 7 "dieux"). A leur physionomie on les reconnaissait facilement entre eux, à leur proportion et parce qu'ils avaient tous le même visage. Ils étaient tous des clones d'eux-mêmes. Ils se reproduisaient par bourgeonnement (Galactic Human) quand ils le voulaient, ou par autofécondation comme ADAM. Par exemple, Maria (humaine galactique) était vierge parce qu'elle n'avait besoin du pénis de personne pour engendrer un corps hermaphrodite haploïde comme le sien, où Jésus n=24(XY) s'incarnerait. Le sang de Jésus, comme l'a démontré Ron Wyatt ici sur Terre, provenait d'un haploïde n=24(XY). Chez l'Homme Galactique, le chromosome Y porte l'ordre d'activer le bourgeonnement mais pas la formation d'un pénis, comme cela se produit chez l'homme terrestre. Jésus n'a fécondé ni imprégné personne. Les Humains Galactiques ne pratiquent pas le sexe mais l'AMOUR, qui est la loi Universelle qui régit cet Univers DONNER/RECEVOIR. Bien que les humains de la Terre ne le voient ni ne le sachent. ADAM a reçu un chromosome Y qui encodait la formation d'un pénis, conçu sur Sirius A, car la mission d'ADAM était de fertiliser et d'imprégner des lulus stériles pour créer une nouvelle race d'hommes terrestres fertiles avec des sexes séparés (mâle + femelle).



ADAM était un hermaphrodite haploïde avec 24 chromosomes. Il pourrait s'autoféconder et créer de nouveaux clones. Sa lignée génétique haploïde hermaphrodite était:
ADAM POURRAIT SE REPRODUIRE DE DEUX FAÇONS DIFFÉRENTES.
La lignée de reproduction hétérosexuelle diploïde a été réalisée en fécondant EVA, qui était une femme diploïde 2n=46(XX). Les enfants d'ADAM auxquels EVA a donné naissance étaient toujours des garçons.

Les descendants hermaphrodites haploïdes d'ADAM (Seth, Enos, Cainan, Mahalalel, Jered, Enoch, Mathusalem, Lamech et Noe.), fécondant des femmes diploïdes, n'ont engendré que des enfants mâles car le chromosome X de la femme, avec le gène de la chromatine Barr, détruit dans la zygote nouvellement formé sur le chromosome X donné par le parent haploïde n=24(XY). Pour cette raison les enfants d'ADAM sont nés 2n=46(XY) mais pas 2n=47(XXY) hermaphrodites. Une seule race d'homme avec des mâles et des femelles de sexe séparés et le même nombre de chromosomes était voulue, mais pas 3 sexes avec des mâles, des femelles et des hermadrodites avec 47 chromosomes.

Descendants d'Adam par voie haploïde
La lignée de reproduction hermaphrodite haploïde a été réalisée en se fécondant elle-même. Ses enfants haploïdes étaient des clones de lui-même. Seth, Enos, Cainan, Mahalalel, Jéred, Enoch, Mathusalem, Lamech et Noah. Tous identiques les uns aux autres. Tous avec le même masque. Noé était le dernier hermaphrodite haploïde. Il a perdu ses balles là-bas sur le mont Ararat aux mains de son fils Cam, qui les a coupées liées avec de la ficelle. La malédiction de CANAAN
LA MALÉDICTION DE CANAAN (LE SECOND PÉCHÉ ORIGINAL) : Les reptiliens ont volé le "chocho" des justes.
Le patriarche Noé était un hermaphrodite haploïde. Un seul revêtement de chromosomes n=24(XY). Il avait les deux sexes, le système reproducteur féminin généré par le chromosome X et le système reproducteur masculin généré par le chromosome Y. Il était identique à l'ADAM initial.

ADAM                                        NOAH


Noé était un hermaphrodite haploïde, un descendant direct d'ADAM par la lignée hermaphrodite haploïde. Il a eu 4 enfants diploïdes via la lignée hétérosexuelle avec sa femme diploïde 2n=46(XX). Ses fils : Japhet, Seth et Cham. Le quatrième fils, YonTon, n'a pas voulu monter à l'arche et au mur pendant le déluge, car il était désobéissant. La femme de Noé était reptilienne ("servant à soi-même") et son fils était aussi un Cam. Il arriva que dans l'arche, Noé dit à son fils Ham qu'il se sentait déjà vieux et qu'il allait avoir un autre fils pour s'occuper de lui dans sa vieillesse. Cam savait que son père était un hermaphrodite haploïde et contrairement à ses prédécesseurs n'avait encore donné naissance à aucun hermaphrodite haploïde (clone de lui-même), et donc il allait se féconder pour obtenir un bon fils comme lui. La lignée hermaphrodite haploïde était unique aux humains «au service des autres» et offrait plus de pouvoirs que la lignée diploïde de sexe séparé.
Cam a patiemment attendu l'occasion de voler la lignée hermaphrodite haploïde pour ses descendants reptiliens.
Après le Déluge, sur le Mont Ararat, Noé a planté une vigne avec des graines d'EDEN. Je le remplis de vignes. Le jour de la récolte est arrivé. Il a pris du vin et a bu et bu. Il était de plus en plus ivre et Cam l'observait de l'extérieur du magasin. Ivre, il a enlevé ses vêtements pour être plus à l'aise. Nu dans sa tente, il buvait encore et Cam regardait. Finalement, il a perdu connaissance et est tombé au sol avec sa chatte en l'air. Cam en a profité pour violer son père et l'a imprégné. Maintenant, sa semence reptilienne était dans le ventre de Noe. Non content d'acquérir la lignée diploïde pour les méchants, il a attaché les testicules de Noah avec de la ficelle et les a coupés, supprimant à jamais la lignée haploïde des gentils.
Lorsque Noé s'est réveillé de son ivresse et a découvert ce que son fils Ham lui avait fait, il a crié au ciel. Il ne s'amusait pas à maudire son fils Ham, dont il savait déjà qu'il était un fils de... mais il maudit directement le fruit de son ventre, et dit :

Maudit soit Canaan !
Qu'il soit l'esclave des esclaves
de ses frères !
Et il a ajouté :
Louez le Seigneur,
Dieu de Sem !
Que Canaan soit son esclave !
Que Dieu agrandisse Japhet,
que les magasins Sem l'accueillent
et que Canaan soit son esclave !

Après le déluge, Noé vécut trois cent cinquante ans.
Il mourut à l'âge de neuf cent cinquante ans.
Canaán était le cinquième fils de Noé et le premier de la lignée hermaphrodite haploïde. Ses parents étaient Cam et Noe. Canaan fut le premier hermaphrodite diploïde de la cinquième humanité. Leurs descendants hermaphrodites diploïdes dominent aujourd'hui le monde commercial et politico-militaire.

LA MISSION D'ADAM
ADAM est venu prendre possession de la Terre, mettre fin à l'agenda des Anunnaki et libérer les Lulus après s'être hybridés avec eux. Il leur a donné une nouvelle génétique d'AMOUR. Il a créé une nouvelle humanité libre d'étudier et d'apprendre comment cet UNIVERS d'AMOUR fonctionne. Ceux qui réussissaient le test pouvaient rester.
Une nouvelle race d'hommes adamiques est née (les hommes actuels) qui n'étaient pas aptes à travailler dans des mines à ciel ouvert et pouvaient se reproduire et passer du temps à apprendre comment cet univers DONNER + RECEVOIR
L'homme ADAMIQUE est composé de 2 corps, un masculin et un féminin :

HOMME


PARTIE MALE ADAMIQUE
LULU + ADAM + ÈVE
Génotype: Caryotype masculin actuel : 2n=46(XY)


phénotype


Le mâle a un vagin fermé. C'est la cicatrice génétique qui s'étend de près de l'anus jusqu'au bout du pénis. Bien qu'il puisse se reproduire car il a sa partie reproductrice femelle en une moitié ou femelle. Les deux sexes séparés, l'un dans un corps d'homme et l'autre dans un corps de femme.
Mais son caryotype contient la séquence de germination complète avec le chromosome X conférant la germination et le chromosome Y conférant l'activation germinale.

 

caryotype féminin


Lorsque Dieu a créé l'homme, il l'a fait à la ressemblance de Dieu.
Il ne les créa pas mâle et femelle (Lilith), mais dut obtenir la version féminine d'ADAM qu'il appela femme. Homme et femme, il les créa et les bénit. Et le jour de leur création, il appela leur nom Homme.
Homme = homme + femme
Le mâle ADAM ou Mâle était un hermaphrodite haploïde n=24(XY), l'ÈVE ou FEMME (parce qu'elle a été prise du Mâle) était une femelle (femelle) diploïde 2n=46(XX), le fils mâle d'ADAM avec ÈVE était un mâle diploïde 2n =46(XY) et le mâle diploïde avec la femelle diploïde était un homme seul avec des sexes séparés, tout comme les Elohim, dieux hermaphrodites, avec les deux sexes mais ensemble.

HOMME ADAMIQUE = HOMME + FEMME

Génotype de L'HOMME ENTIER


PHÉNOTYPE DE L'HOMME ENTIER



Homme adamique : L'homme actuel diffère de l'ADAM en ce qu'il ne s'autoféconde pas car son vagin est fermé. (C'est la cicatrice génétique qui s'étend de l'anus à l'extrémité du pénis). Bien qu'il puisse se reproduire car il a deux sexes séparés, l'un dans un corps masculin et l'autre dans un corps féminin. Les Dieux ont créé l'homme mâle et femelle, c'est-à-dire avec les deux sexes séparés, l'un dans un corps et l'autre dans un autre corps.
Caryotype masculin (adamique masculin + féminin). C'est le caryotype d'un tétraploïde (4 revêtements chromosomiques).

PHOTO DE FAMILLE


CRÉATION D'ÈVE.
Version exacte d'ADAM

Génotype ÈVE



ÈVE phénotype


Pour que l'ADAM mâle 2n=46(XY) ne soit plus seul à l'avenir mais soit avec plus d'Adams mâles, l'
ÈVE a été créé pour lui donner des enfants mâles, et il a été conseillé à la femme de ne pas porter de "vêtements d'homme".
Au début, une partenaire féminine (homme féminin) a été proposée pour ADAM qui serait la chose la plus proche de lui. Ils l'ont présenté à Lilith. Elle était génétiquement la même que lui mais s'était fait enlever son chromosome Y. Son chromosome X était néandertalien comme le Y d'ADAM et les deux produisaient des androgènes.

Caryotype Lilith



Phénotype Lilith


Lilith était ce qui se rapprochait le plus d'ADAM.

LILIT                                              ADAM

Mais Lilith n'a pas accepté l'offre en affirmant qu'avec un chromosome de moins, elle et ses descendants seraient toujours en dessous de l'ADAM. Il a quitté EDEN.
ADAM lui-même a ensuite été adapté à sa forme féminine.
Pour obtenir sa forme féminine :
ÈVE a été créé à partir de 2 cellules ADAM et d'un ovule anucléé

1.- Dans une cellule ADAM n=24(XY) le chromosome Y a été détruit, laissant n=23(X0)
2.- Dans une autre cellule d'ADAM n=24(XY) le chromosome Y a également été détruit, laissant n=23(X0)
3.- Un ovule d'ADAM a eu les chromosomes retirés de son noyau
4.- Les deux noyaux cellulaires ont ensuite été insérés dans la cellule préalablement anucléée, obtenant ainsi un ovule de formule 2n=46(XX)
5.-Ensuite, la duplication cellulaire du Zygote a été activée et elle a été implantée dans l'utérus d'ADAM.
Et ADAM a donné naissance à ÈVE sa version féminine exacte, qui n'avait qu'un système reproducteur féminin.


Les chromosomes X de la femme ÈVE proviennent de Sirius A et produisent des œstrogènes mais pas d'androgènes, tout comme le chromosome Y terrestre de l'homme actuel qui provient de l'ADAM via la voie néandertalienne, ou le X du lulus (via Cro-Magnon).
Les chromosomes X féminins contiennent le gène de la chromatine ou du corpuscule de Barr. Ce gène provoque l'inactivation du chromosome X homologue de sorte que dans chaque cellule d'une femme, bien qu'il y ait 2 chromosomes X, l'un d'eux inactive l'autre. Dans chaque cellule femelle, un seul chromosome X fonctionne, l'autre reste inactivé, condensé, se présentant comme un corpuscule. Les cellules femelles sont une mosaïque, chez certaines le chromosome X hérité du père reste activé et chez d'autres celui hérité de la mère reste activé.
La fonction du gène de la chromatine Barr était et est d'empêcher les femmes fécondées par des hermaphrodites haploïdes comme l'ADAM d'engendrer des enfants hermaphrodites diploïdes. Dans l'espèce humaine, le chromosome X utilise l'usage chromatique 23 et lorsqu'un ovule d'EVA a été fécondé par un spermatozoïde d'ADAM, le gène de la chromatine Barr de la mère a détruit le chromosome X hérité d'ADAM dans le zygote. Les enfants d'ADAM avec
ÈVE étaient toujours des mâles avec revêtement chromosomique 2n=46(XY), ayant perdu un chromosome X transféré du père ADAM. Ainsi, l'espèce humaine terrestre aurait 2 sexes distincts, elle n'aurait que des spécimens mâles diploïdes 2n=46(XY) et des spécimens femelles diploïdes 2n=46(XX), mais pas des hermaphrodites diploïdes 2n=47(XXY).
Les chromosomes sexuels X et Y ne sont pas une paire de chromosomes homologues. Le X est ancré à l'usage chromatique 23 et le Y à 24. 

Les chromosomes X féminins sont homologues, tous deux ancrés à l'usage 23 de leur revêtement chromosomique respectif.

Le mâle adamique a 24 chromosomes différents fonctionnant comme dans l'ADAM. Le mâle humain est 100% adamique
La femme a 23 chromosomes différents qui fonctionnent. La femme humaine est à 95,83% adamique. Pour cette raison, il doit être entretenu comme le meilleur verre de cristal.
Le chromosome Y d'ADAM a incorporé un gène qui a inactivé une partie du chromosome X dans son propre génome. Produit l'involution fœtale du système reproducteur féminin. Les trompes, l'utérus, le vagin et la vulve sont fermés, bien que les testicules descendent. Chez les hommes, bien qu'ils aient des informations génétiques sur leur chromosome X pour créer un système reproducteur féminin complet, il ne reste que le système reproducteur masculin et une cicatrice génétique qui va de l'anus à l'extrémité du pénis. De cette façon, on évite que dans l'espèce humaine apparaissent des individus hermaphrodites de sexe féminin parce qu'ils ont un chromosome X et de sexe masculin parce qu'ils ont en même temps un chromosome Y.
Le gène de la chromatine Barr a également servi à sauver les lulus qui étaient stériles en raison de l'absence d'un chromosome Y et donc dépourvus du gène activateur Zygote. Les sauver signifiait leur donner un chromosome Y pour qu'ils puissent se reproduire. La progéniture d'ADAM (2n = 46 (XY) mâles a engendré à la fois des mâles et des femelles dans le lulus. Les mâles lorsqu'ils ont produit la muqueuse chromosomique Y et les femelles lorsqu'ils ont produit la muqueuse chromosomique X, qui contenait le gène de la chromatine Le chromosome Barr inactivé le chromosome X de lulu Le chromosome X du lulu provient du singe de Cro-Magnon et code plus d'androgènes que le X des
ÈVE, qui ne codent pas des androgènes mais des œstrogènes Dépourvu du gène de la chromatine Barr, il est toujours inactivé par le chromosome X de les hommes d'origine adamique, de sorte que les futures descendantes de Lulus n'étaient pas plus poilues ou plus fortes que les filles d'ÈVE ou les hommes.
Avec le refus de Lilith et l'entrée d'ÈVE, les reptiliens "service à soi" étaient ravis qu'ÈVE soit physiquement plus faible que l'homme macho. Le domaine de "l'homme de type Caïn" sur la femme était assuré afin qu'il puisse la violer et l'imprégner à volonté afin que l'expansion de la future 5ème humanité reptilienne s'accroisse. Cependant, les hommes étaient différents des femmes. L'attirance homosexuelle habituelle entre hommes machos n'était pas reproductive.
À partir de la quatrième densité, des milliards d'esprits reptiliens voulaient que les hommes fécondent les femmes à plein seau, afin qu'elles donnent naissance à de nouveaux corps humains dans lesquels s'incarner. Les reptiliens "service de soi" de l'archétype égyptien Sirius B (Osiris, Horus, Isis) et de l'archétype hébreu Nibiru (Yahveh, Anu, Huitzilpochtli), déjà incarnés dans des corps humains, s'opposent à l'homosexualité et à l'avortement. Ils voulaient que plus d'entre eux entrent sur la planète et pour y parvenir, ils ont maltraité les homosexuels et les femmes qui se sont fait avorter.
D'autre part, les hommes "servant les autres" ont compris qu'il était préférable de ne pas épouser une femme, car pour avoir des relations sexuelles 100% ADÁMIQUE, il fallait que ce soit des relations sexuelles homosexuelles et qu'en fin de compte, le sexe n'avait pas plus d'importance que l'amour, même si avoir continuité il était commode de se marier même sans amour hétéro.
Ceux qui "se servent" ont compris que "l'homme qui a couché avec une femme comme avec un homme doit mourir", car il n'était pas doué pour être hétérosexuel et surpeupler la planète. Tandis que les Pléiadiens « du service aux autres » comprenaient que « l'homme qui couchait avec une femme comme avec un homme ne recherchait que le plaisir sexuel mais pas l'amour, ce qui signifiait qu'il était un reptilien.
ADAM a fécondé ÈVE qui a donné naissance à des hommes mâles, mais pas à des filles. Les hommes mâles mis au monde par
ÈVE ont fécondé lulus. Le lulu a donné naissance à des fils et des filles. Les deux races d'hommes pré-adamiques et adamiques ont fusionné en une seule race blanche, l'homme actuel, cinquième humanité. Au terme de la longue hybridation, alors que tous les hommes étaient nés de femmes, l'homme avait perdu sa chatte, elle était génétiquement fermée.


Le premier péché originel

La mission d'ADAM était de prendre possession de la Terre, d'expulser les reptiliens de la planète et de libérer les lulus de leur génétique afin qu'ils puissent évoluer spirituellement. Ceux qui réussiraient le test pourraient rester sur Terre. Je les ai chassés mais ils cherchaient un moyen de rentrer sur Terre.
ADAM et ÈVE n'étaient que des humains (de cet UNIVERS DONNER/RECEVOIR, ils étaient bons, altruistes, avec un agenda pour les autres). Les dieux avaient conseillé à EVE et ADAM de ne pas manger de l'arbre de la connaissance du bien et du mal. Qu'ils se limitent à vivre sans rien enquêter ni rien savoir de nouveau afin que le Mal (les reptiliens de l'univers RECEVOIR, mauvais, égoïstes, avec des agendas pour eux-mêmes) n'entre pas dans l'EDEN.
ÈVE, de "l'arbre du bien et du mal", a mangé du mal. ÈVE imprégné de reptile. ENCEINTE.  Il a réussi à s'incarner dans un corps humain et ici, lui et sa progéniture reptilienne allaient rester jusqu'à ce qu'ils soient à nouveau expulsés.
Péché signifie erreur ou échec. ADAM et ÈVE n'ont pas réussi à protéger EDEN des reptiliens. Les reptiliens feraient partie de l'espèce humaine. Juste et mauvais seraient mélangés. Avec le même corps humain, indiscernable à l'œil nu. Ce n'est que par les faits qu'ils le sauraient. Sur Terre, il n'y aurait plus de paix car la spécialité des méchants était de mentir, voler, tuer... ils sont heureux de ressentir ces basses fréquences typiques de leur UNIVERS RÉCEPTEUR.

4 Et Adam connut Eve, sa femme, qui avait désiré l'ange, et elle conçut de Sama'el, l'ange du Seigneur, et enfanta Caïn ; et elle dit: "J'ai obtenu l'ange du Seigneur en tant qu'homme" -ange NÈGRE-


2 Puis elle enfanta son frère Abel. --beau-frère-- Et Abel était un berger, et Caïn était un cultivateur de la terre.
ÈVE était diploïde 2n=46(XX). Il avait 2 revêtements chromosomiques. Son œuf contenait une doublure chromosomique. Le sperme de Sama a transmis l'autre paroi. Le zygote Cain avait 2 garnisons chromosomiques, l'une issue d'ÈVE (service aux autres) et l'autre du reptilien Sama el (service à soi). Chaque garniture chromosomique peut abriter un esprit. En Caïn, ils incarnaient un esprit de service aux autres dans la garnison chromosomique apportée par ÈVE, et un esprit de service à soi apporté par le reptilien Sama.
Caïn a labouré, planté, arrosé et sué avec un métabolisme anaérobie, récoltant des légumes foliques toute l'année. C'était un reptilien et son métabolisme lulu (voie anaérobie et M2-PK) servait les dieux reptiliens. Il a passé la journée à travailler, à s'occuper de son jardin mais sans générer d'amour. Abel a pâturé calmement avec un métabolisme aérobie et M1-PK, sans se fatiguer. Ses troupeaux ont nettoyé sa vigne où poussaient des arbres phytiques, de ses dieux Elohim. Leurs troupeaux mangeaient les herbes sur le sol, gardant le vignoble dans des conditions permettant aux arbres fruitiers de pousser et de fructifier davantage et mieux. Ils portaient des fruits année après année sans avoir à labourer la terre. Abel n'a pas travaillé contre le sol, les arbres et les moutons l'ont nourri gratuitement afin qu'il puisse consacrer la journée à générer de l'amour.

3 Et il arriva avec le temps que Caïn apporta à l'Éternel une offrande du fruit de la terre.

4 Et Abel apporta aussi quelques-uns des premiers-nés de ses brebis, parmi les plus gras d'entre eux. Et l'Éternel regarda avec faveur Abel et son offrande;

5 mais il ne regarda pas d'un bon œil Caïn et son offrande. Et Caïn était très en colère, et son visage tomba.

Et la question à un million de dollars.
Que t'a-t-il proposé ? Un radis, un concombre ? Qu'est-ce que c'était? Un chou, une blette, peut-être un épinard ? En tout cas, on sait qu'il s'agissait d'un légume à feuilles vertes riche en vitamine K1 des Anunnaki, qui ne servait pas à guérir le cancer ni à éliminer les plaques de cholestérol des artères comme le fait le K2 des Elohim.


EDEN aujourd'hui
Le Croissant Fertile (glucose) Vs La Terre Promise coulant de lait et de miel (galactose et fructose)
Dans la zone du Croissant fertile du Nil, tous les légumes foliques étaient déjà utilisés. Ils ne pouvaient pas planter d'arbres fruitiers phytiques parce qu'ils n'en avaient pas, ils étaient exclusivement Elohim et n'étaient pas encore arrivés sur Terre, et parce que la crue annuelle du Nil les aurait emportés. De leurs dieux reptiliens, ils ne recevaient que des légumes foliques.
Les esclaves hébreux durant leur captivité en Egypte qui dura 400 ans, les cultivèrent en 3 et 4 récoltes annuelles. Ils passaient la journée à cultiver des légumes, année après année à labourer, planter, arroser et récolter avec un métabolisme anaérobie.
Lorsque leur Dieu les libéra de l'esclavage en Egypte, les Hébreux se lamentèrent longtemps de ne pouvoir manger, dans leur voyage à travers le désert, les délicieux melons d'Egypte, et les viandes, et les oignons, et... seulement la manne !. Mais ces lamentations ressemblaient à des mensonges, le mana était "miraculeux", il avait le goût que l'esprit du consommateur recherchait à ce moment-là.

- avec la façon dont nous étions en Egypte à manger des melons, nous avons mangé, bu et nous avons lavé les mains. --
--ahh oui!, enfin 40 ans de plus...!--
Leur Dieu avait d'autres plans pour eux. Dans la terre promise où coulaient « le lait et le miel », ils n'allaient plus passer une grande partie de leur temps quotidien à cultiver des légumes. Leur nouveau régime alimentaire serait basé sur les fruits des vignes qu'ils planteraient en Terre Promise (Canaan). Les vignes seraient issues des arbres fruitiers de l'acide phytique. Une fois plantés, ils ne nécessiteraient pas de dévouement exclusif. Les ruminants à 4 estomacs seraient chargés de les maintenir propres des mauvaises herbes et des chaumes. Ce seraient des jardins pluviaux sans feuilles sèches. Le seul travail qui leur apporterait serait de cueillir les fruits qui pendaient des arbres fruitiers, et de les manger.
Dans le nouveau pays de Canaan, les Israélites auraient beaucoup de temps à passer avec leur Dieu, au lieu de légumes, à pratiquer "Kundalini les uns avec les autres".
Moïse parla au peuple de la Terre Promise, la décrivant comme "un pays de montagnes et de vallées" (Deut. 11,11), "un bon pays, un pays de torrents, de sources et de sources coulant dans les vallées et les montagnes, un pays de blé et d'orge, de vignes, de figuiers et de grenadiers, terre d'oliviers, d'huile et de miel" (Deut. 8,7-8).
Le voyage de l'Egypte à Canaan a été long, il a duré environ 40 ans et beaucoup de ceux qui rêvaient de melons sont morts sans les goûter et sans entrer dans la Terre Promise.
Les nouvelles générations d'Hébreux qui entrèrent en Canaan n'avaient plus la culture des légumes foliques des dieux égyptiens. Son esprit était prêt pour la nouvelle culture du "lait et du miel", l'ancienne culture de la "vigne", comme celle du jardin d'Eden et celle que Noé a plantée après le déluge à Ararat. Les nouveaux Juifs n'étaient plus des "Hébreux" (esclaves en Egypte) mais en Canaan conquis ils étaient des Israélites dans l'Eden patriarcal d'un Dieu qui exigeait la Kundalini de tous.
Dans Canaan conquis, les Juifs ont planté des vignes partout.


Le Croissant Fertile Folique Vs Phytate/Phytase Paradise Eden

Le Croissant Fertile avant Eden

Le croissant fertile après EDEN


Les Égyptiens croyaient qu'ils avaient la meilleure terre du monde et que la vie en dehors du Nil fertile n'avait pas d'avenir. Un Égyptien fuyant son pharaon a traversé le Croissant fertile et s'est émerveillé devant une terre d'acide phytique bio-conçue par Elohim
Fragment de l'histoire de Sinuhé l'Egyptien lors de son passage dans le Croissant Fertile à la hauteur de la Syrie.
"C'était une terre magnifique appelée Yaa. Elle portait des figues à côté des vignes. Le vin était plus abondant que l'eau. Elle était riche en miel et produisait beaucoup d'huile d'olive. Sur ses arbres il y avait des fruits de toutes sortes. Il y avait aussi de l'avoine et du blé. et du bétail très nombreux. Le prince fut aussi très généreux en me faisant un cadeau et me fit chef d'une des meilleures tribus de son pays. Ainsi j'avais du pain à manger tous les jours, des boissons fermentées et du vin à boire, et des viandes en ragoût et rôties. volaille. , en plus de ce qui pouvait être chassé dans la lande.",
Enfin le régime Anunnaki a réussi à saper la pureté du régime ELOMIM. Le résultat est le régime méditerranéen. Un régime qui mélange les deux. Il s'est propagé à travers WESTERN EDEN (Méditerranée) et EASTERN EDEN ("l'île" / Al jazeera / ARABIE). Le résultat est que les gens continuent de tomber malades et de vieillir. Vous ne pouvez pas servir deux hommes en même temps...